Galatasaray : des fans creusent un tunnel

  • A
  • A
Galatasaray : des fans creusent un tunnel
@ REUTERS
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Des supporters du club turc voulaient assister au match contre Schalke 04.

Drogba avec Galatasaray (930x620)

© REUTERS

Tomber sur Galatasaray, vendredi, lors du tirage au sort des quarts de finale de la Ligue des champions ne sera pas une bonne affaire. Didier Drogba, Wesley Sneijder, Hamit Altintop, Burak Yilmaz (et même Umut Bulut, me glisse un supporter du TFC nostalgique) ne sont pas ici la seule explication. Non, si Galatasaray est si redoutable, c'est également en raison de la passion de ses supporters, à domicile comme à l'extérieur. Mardi, lors du huitième de finale retour de la Ligue des champions, face à Schalke 04 (3-2), ils étaient plusieurs milliers à avoir investi la Veltins Arena de Gelsenkirchen. Mais ils auraient pu être plus nombreux encore...

En effet, certains supporters, visiblement peu enclins à débourser 1.000 euros pour une place achetée au marché noir, avaient débuté une entreprise pour le moins ambitieuse : creuser un tunnel pour pouvoir pénétrer dans le stade de 61.000 places. L'information, légèrement abracadabrantesque vous en conviendrez, a pourtant été confirmée par le directeur sportif du club de Schalke 04, Horst Heldt, cité par le quotidien britannique, The Guardian. "C'est vrai, après la dernière séance d'entraînement de leurs joueurs, nos amis turcs ont été attrapés alors qu'ils étaient en train de creuser à mains nues vers le stade dans le sol gelé." Ramenés à la réalité par des stewards avant de l'être par celle du terrain, ces supporters déçus (et peut-être un peu fêlés) ont dû se contenter de regarder le match des leur équipe à la télévision.

Aucun incident majeur à déplorer

Malgré l'absence de ces supporters très motivés, Galatasaray a réussi à se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des champions pour la première fois depuis 2001, pour la plus grande joie de ses fans. Environ 20.000 personnes d'origine turque habitent à Gelsenkirchen, qui compte 260.000 habitants. Si la plupart des supporters de Galatasaray présents à la Veltins Arena était dans une zone réservée, certains d'entre eux avaient pris place au milieu des spectateurs allemands. Malgré la promiscuité entre les supporters, aucun incident sérieux n'a été relevé lors d'une soirée marquée néanmoins par 17 arrestations. Les amateurs de La Grande évasion non compris.