F1 : Greenpeace s'invite sur le podium

  • A
  • A
F1 : Greenpeace s'invite sur le podium
@ REUTERS
Partagez sur :

PHOTO - L'association entendait dénoncer les projets de forage en Arctique du pétrolier Shell.

Il y avait une personne inattendue sur le podium du Grand Prix de Belgique, dimanche. On ne parle pas ici de l'Allemand Sebastian Vettel, qui a décroché sur Red Bull sa cinquième victoire de la saison et qui est bien parti pour conquérir un quatrième titre de champion consécutif. Non, pour trouver cette personne, il fallait regarder un peu plus haut que la première place. C'est en effet au-dessus du podium qu'une jeune femme, accrochée en rappel, a déployé une banderole portant l'inscription : "félicitations ! Maintenant, aidez-nous à sauver l'Arctique (savearctic.org)". Elle agissait au nom de l'association de défense de l'environnement Greenpeace et entendait protester contre les projets de forage en Arctique du pétrolier anglo-néerlandais Shell, partenaire de l'écurie Ferrari et sponsor du Grand Prix de Belgique.

Banderole au départ, à Spa (930x620)

© REUTERS

Avant le départ, Greenpeace avait déjà déployé une immense banderole en haut de la tribune principale qui disait "Pétrole en Arctique : non à Shell". En tout, Greenpeace annonce que 35 de ses membres ont accédé dimanche au circuit par des moyens divers. Deux ont notamment payé 3.400 euros afin d'avoir accès à la terrasse VIP.