Encore un "but fantôme"...

  • A
  • A
Encore un "but fantôme"...
@ Capture d'écran Youtube
Partagez sur :

VIDEO - Le but, valable, refusé aux Queens Park Rangers, relance le débat sur la technologie.

Le but injustement refusé à Frank Lampard en huitièmes de finale de la Coupe du monde face à l'Allemagne, il y a deux ans, continue de hanter le football anglais. Et ce qui s'est passé ce week-end sur la pelouse de Bolton risque de nourrir ce cauchemar récurrent... Alors que le score n'était encore que de 0-0 entre les locaux et les Queens Park Rangers, le défenseur anglais de QPR Clint Hill adresse un solide coup de tête que le gardien des Wanderers, Adam Bogdan, ne peut que repousser un bon demi-mètre derrière sa ligne de but. Surprise, ni l'arbitre central ni son assistant n'ont vu le ballon entrer dans la cage, comme cela avait déjà été le cas le 25 février dernier lors du choc de la Serie A, en Italie, entre l'AC Milan et la Juventus Turin (1-1).

Queens Park Rangers inscrit un "but fantôme" :

Si l'arbitre n'a donc pas réagi, ce ne fut pas le cas de la Fédération anglaise de football (FA) qui a profité de ce nouveau "but fantôme" pour remettre un coup de pression sur la Fédération internationale (Fifa), alors que le board a réfléchi à l'introduction d'une technologie sur la ligne de but pas plus tard que la semaine dernière. "Nous allons continuer à faire pression pour son introduction, une fois que des tests indépendants auront été réalisés plus tard cette année", a réagi la Fédération moins d'une heure après le but non validé pour QPR.

Le Board doit prendre une décision finale en juillet. Des sources proches de la Premier League ont indiqué que la possibilité de mettre en place le système serait étudiée.

Ce but a été lourd de conséquences pour QPR. En effet, le club londonien s'est incliné (2-1) malgré un but de Djibril Cissé, qui effectuait son retour après trois matches de suspension. Le but de la victoire de Bolton a été inscrit par l'ancien Nantais Ivan Klasnic, qui l'a célébré en réalisant plusieurs bras d'honneur. De quoi faire (également) parler...