Courir jusqu'à Rome pour lutter contre le cancer

  • A
  • A
Courir jusqu'à Rome pour lutter contre le cancer
@ MAXPPP
Partagez sur :

Une marathonienne de 65 ans va effectuer une course de 50 jours jusqu'à Rome.

C'est un incroyable pari. Une marathonienne de 65 ans s'est élancée lundi matin de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine) pour effectuer une course humanitaire jusqu'à Rome au bénéfice de la recherche contre le cancer de la prostate.

Peu avant 10h, Rosie Swale-Pope a quitté le siège social d'Unilever-France, partenaire de l'opération caritative, en compagnie de quelques coureurs qui devaient l'accompagner jusqu'à la tour Eiffel. La Britannique, qui a la particularité de tirer derrière elle un chariot jaune dans lequel elle dormira, compte boucler son périple entre Paris et la capitale italienne en cinquante jours.

Déjà 33.000 kilomètres sous les semelles

Elle fera étape à Dijon, Lausanne ou encore Turin et espère arriver à temps à Rome pour le marathon prévu le 18 mars. Avec ce défi sportif, cette blonde longiligne n'en est pas à son coup d'essai. Elle a déjà effectué des marathons dans le monde entier (dont 27 en 27 jours en Angleterre et au Pays-de-Galles en 2010) et traversé l'Atlantique à la voile en solitaire ou encore parcouru 4.800 kilomètres à cheval au Chili.

Rosie Swale-Pope affirme avoir parcouru au total 33.000 kilomètres à pied en 1.789 jours. Elle s'est lancée dans les courses caritatives en 2002, après la mort de son mari, décédé des suites d'un cancer de la prostate.