Cancellara abandonne pour pouponner

  • A
  • A
Cancellara abandonne pour pouponner
@ REUTERS
Partagez sur :

TOUR - Le Suisse n'a pas pris le départ, jeudi, pour assister à l'accouchement de sa femme.

Les redoutables Cols de la Madeleine, du Glandon, du Mollard et la montée vers la Toussuire sont au programme de la 11e étape du Tour de France, jeudi. Mais ce n'est pas pour éviter ces sommets que Fabian Cancellara n'a pas pris le départ d'Albertville, jeudi, mais pour assister à l'un des sommets de sa vie, en l'occurrence la naissance de son deuxième enfant, à Berne. Le Suisse, premier maillot jaune de ce Tour 2012 après sa victoire dans le prologue, à Liège, a expliqué sa décision dans un communiqué de son équipe, Radioshack-Nissan.

Du repos avant les Jeux olympiques

"Cette décision de rentrer à la maison est plus difficile que ce à quoi on pourrait s'attendre", explique le coureur suisse, quadruple champion du monde du contre-la-montre. "Je ne suis pas seulement un coureur cycliste, je suis aussi un époux et un père avec un second enfant sur le point de naître et c'est mon souhait d'être présent aux côtés de mon épouse Stefanie." Son équipe Radioshack-Nissan, qui enregistre ici son premier abandon dans le Tour 2012, avait envisagé que son coureur fasse un rapide aller-retour lors de la première journée de repos, mardi, à Mâcon, avant de renoncer au projet.

Mais ce que Cancellara ne dit pas, c'est que cet abandon va également lui permettre de préparer la défense de son titre olympique sur le contre-la-montre, le 1er août prochain, à Londres. Enfin, si son nouveau-né lui laisse le temps de se reposer...