Bruce Grannec, le Messi des jeux vidéo

  • A
  • A
Bruce Grannec, le Messi des jeux vidéo
@ SK-Gaming
Partagez sur :

JEUX VIDEO - Le Français participe actuellement à la Coupe du monde interactive de la Fifa.

La Coupe du monde de football a lieu en ce moment à Madrid. Pas celle sur les pelouses, mais sur les écrans. Les vingt-et-un meilleurs joueurs de Fifa, la simulation de football la plus vendue au monde, se dispute en effet le trophée de champion du monde dans la capitale espagnole. Ce trophée est convoité par un Français, l'un des meilleurs spécialistes au monde, Bruce Grannec, finaliste l'an dernier de cette compétition connue sous le nom de Fifa Interactive World Cup (FIWC).

A peine une heure par jour en moyenne

Lionel Messi sur Fifa 13

© EA Sports

"J'ai commencé à jouer à l'âge de 17 ans, sur PES 4, c'était la première fois qu'il était jouable online", détaille-t-il au micro d'Europe 1. "J'ai fait des rencontres puis une Coupe de France, une Coupe du monde. Aujourd'hui, je suis triple champion du monde, sur PES 5, Fifa 9 et Fifa 13 (lors de l'Electronic Sports World Cup, compétition différente de celle qui se tient actuellement à Madrid, ndlr). Et je compte également deux titres de vice-champion du monde et quatre titres de champion de France." Combien de temps cela demande-t-il de devenir une sorte de Messi des jeux vidéos ? "Ça ne me demande pas beaucoup de temps. Parfois, je joue deux-trois fois par semaine seulement et ça ne dépasse pas l'heure de jeu par jour en moyenne."

Agé de 26 ans, ce jeune homme originaire des Yvelines est un "pro gamer", à savoir un professionnel du jeu. Après des études d'informatique, Bruce Grannec s'est lancé à temps plein dans le monde vidéoludique. "Tant que ça marche, j'en profite", précise-t-il. "On essaie de faire pas mal de choses autour de la compétition, car la compétition, c'est très difficile à gagner donc on ne peut pas se baser que sur ça. Là, j'ai un livre qui sort (Comment devenir champion du monde Fifa 13, un ouvrage de conseils), et il y a aussi un documentaire qui a été fait". Il est intitulé The machine, son surnom.

Découvrez la bande-annonce de The Machine :

Son talent manette en mains permet à Bruce Grannec de passer quelques bons moments hors écran. "La cérémonie du Ballon D'Or à laquelle j'ai été invité reste un grand souvenir", souligne-t-il. "C'est sûr que quand on voit les joueurs avec lesquels on a l'habitude de jouer, ça fait tout drôle." Le gamer gère sa carrière et sa notoriété comme un joueur de foot professionnel, bénéficiant même des  conseils d'un agent. Son plus gros gain jusque-là ? 20.000 dollars (15.000 euros), la somme également promise au vainqueur de cette Coupe du monde 2013.

Battu deux fois sur trois lors de la première journée, Bruce Grannec va devoir réussir un sans-faute mardi pour espérer poursuivre dans la compétition. "J'ai honte de jouer comme ça", a-t-il convenu sur Twitter, où il a reçu les encouragements du joueur du Stade Rennais Romain Danzé. "Si un jour, je vois que je n'ai plus le niveau, je me retirerais mais j'aimerais faire encore ça quelques années", avait-il expliqué avant le début de l'épreuve. Après tout, Messi lui aussi a déjà perdu des rencontres. Et notamment en Coupe du monde.