Balotelli, la tuile de trop ?

  • A
  • A
Balotelli, la tuile de trop ?
Partagez sur :

FOOT - Après sa nouvelle exclusion contre Arsenal, le cas Balotelli pose problème en Italie.

Mario Balotelli est inimitable. Après avoir mis le feu à son domicile avec des feux d'artifice, après avoir défié l'autorité de son entraîneur à plusieurs reprises en sortant la veille des matches, "Super Mario" a encore fait la Une des tabloïds anglais la semaine dernière  à cause de ses infidélités à répétition. Mais l'attaquant de Manchester City fait aussi parler de lui sur le terrain. Le week-end dernier, il a écopé de son quatrième carton rouge de la saison contre Arsenal (défaite 1-0 des Citizen, ndlr).

Une affaire nationale en Italie

Après la rencontre, son entraîneur, Roberto Mancini est sorti de ses gonds. "J'en ai assez. Il nous reste six matches et il ne les jouera pas", a déclaré le manager italien. Et en sélection nationale, quel est son avenir ? Le coach, Cesare Prandelli a d'abord évoqué une exclusion de son joueur avant de se rétracter.

Balotelli-2
Il y a quelques mois, Prandelli avait déjà puni son attaquant. Il avait décidé de ne pas le convoquer pour le match amical contre les Etats-Unis après un mauvais geste. Cette fois, Prandelli reste prudent. Il sait combien son attaquant est important pour la Squadra Azzura. En Italie, la dernière de Balotelli est devenue une affaire nationale. La Gazzetta dello Sport en a même fait sa Une, mardi matin.

Balotelli présente ses excuses

Pour l'instant, Prandelli ne fera rien. "J’ai vu l’expulsion, mais ce n’est pas une faute méchante. C’est simplement une faute de jeu qui ne relève d’aucune intention malsaine. Je convoquerai Balotelli pour le prochain stage de la Nazionale”. Pas sûr qu'il ait bien pris le temps de regarder la grosse semelle de "Super Mario" sur le défenseur Alexandre Song. Une faute par ailleurs oubliée par l'arbitre.

La grosse semelle sur Alexandre Song :

Pour essayer de calmer un peu les esprits, l'attaquant des Citizens a présenté ses excuses, dans un communiqué publié sur le site du club. "Je suis vraiment triste pour ce qui est arrivé, la désillusion que j’ai donné à Manchester City et surtout à Mancini que j’estime et à qui je veux du bien", a déclaré le joueur. "J’ai déjà perdu la sélection une fois à cause d’une stupidité, je ne l’accepterais pas une seconde fois.  Je tiens énormément à la Nazionale". Balotelli devrait être fixé très rapidement sur son sort.