Aulas, Hollande et Lisandro

  • A
  • A
Aulas, Hollande et Lisandro
@ MAXPPP
Partagez sur :

COUPE DE FRANCE - Le président de l'OL a cité sa star argentine pour critiquer la "taxe à 75%".

Jean-Michel Aulas a profité de la présence de François Hollande dans les tribunes du Stade de France pour lancer une petite pique au candidat socialise à l'élection présidentielle. Sa cible : la proposition de taxation à 75% des revenus supérieurs à un million d'euros par an. Son moyen : la performance de Lisandro, seul buteur de la finale, samedi soir, face à Quevilly. "Si Monsieur Hollande, qui était là ce soir (samedi soir), a compris qu'il ne faut pas laisser filer des joueurs comme Lisandro", a glissé "JMA". "Quand on s'est trompé, je crois qu'il faut le dire haut et fort, les sportifs comme les artistes quand on veut les garder, il faut les rémunérer", a ajouté le dirigeant rhodanien.

Hollande campe sur ses positions

Dans un entretien publié vendredi dans le quotidien L'Equipe, Hollande a réaffirmé sa volonté de mettre en place cette tranche d'imposition à 75%. "Cela ne concerne pas que les sportifs mais tous ceux qui sont dans cette situation. Ils sont assez peu en France, entre 3.000 et 3.500. Ils doivent comprendre que quand un effort est demandé à tous les Français, ils se doivent d’être exemplaires. (...) On me dit que les meilleurs joueurs vont quitter la France si cette mesure est maintenue . Je réponds que depuis plusieurs années les joueurs les plus cotés quittent notre pays pour aller jouer à l’étranger." Pour le moment, Lisandro, lui, est encore là.