Patrick Kanner : "Nous travaillons sur la sécurité de l’Euro depuis deux ans"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le ministre des Sports assure sur Europe 1 "qu'aucun événement sportif n'a jamais été autant sécurisé".

INTERVIEW

Interrogé sur la tenue de l'Euro 2016, le ministre des Sports invité ce dimanche du Grand Rendez-Vous d'Europe 1/ iTélé / Le Monde a confirmé qu'il maintenait cet événement sportif "en toute conscience" et a affirmé que l'Etat travaillait à sa sécurité depuis deux ans. 

"Nous savons ce que nous faisons". "Depuis deux ans nous travaillons sur les questions de sécurité pour cet événement qui est hors norme", déclare le ministre des Sports. "Nous avons intégré Charlie, Bataclan et Bruxelles" à ce paramétrage, explique-t-il . "Nous savons ce que nous faisons", martèle-t-il, rappelant que lors du 13 novembre "à l'intérieur du stade de France, nos compatriotes étaient en sécurité". En somme, le mot d'ordre est "100% de précautions", mais "je ne vous dirai jamais risque zéro". "Oui, l'Euro 2016 aura lieu", avait déjà affirmé Manuel Valls mercredi au micro d'Europe 1

Des contrôles de sécurité drastiques. Patrick Kanner a également réaffirmé le maintien des fanzones. "L'état sécurisera l'environnement des fanzones. Il y aura des palpations pour chaque entrée, déminage, portiques de sécurité". "Pour les matchs, il y aura double filtrage", détaille encore le ministre qui assure "qu'aucun événement sportif n'a jamais été autant sécurisé". "Nous aurons une vigilance totale sur les conditions de recrutement des services de sécurité", ajoute-t-il. Les fichiers seront croisés, et les certificats de qualification professionnelle seront attentivement contrôlés.

Un sondage publié dimanche démontre que près de huit Français sur dix (79%) sont opposés à l'annulation du championnat d'Europe des Nations prévu du 10 juin au 10 juillet en France, malgré les menaces terroristes. 

>> Suivez #LeGrandRDV en direct sur Europe 1




Europe 1 Livepar Europe1fr