Paris-Roubaix : les coureurs se sont élancés dans l'Enfer du Nord

  • A
  • A
Paris-Roubaix : les coureurs se sont élancés dans l'Enfer du Nord
Ce Paris-Roubaix sera la dernière course professionnelle de Tom Boonen, quadruple vainqueur de l'épreuve.@ AFP
Partagez sur :

Le départ du 115ème Paris-Roubaix a été donné ce matin de Compiègne. Les coureurs sont attendus sur le vélodrome de Roubaix aux alentours de 17 heures.

Il était un peu plus de 11 h quand, à Compiègne, les coureurs de Paris-Roubaix ont pris le départ de la 115ème édition de la classique nordiste sous un soleil estival, conditions climatiques qui devraient les suivre tout au long des 257 kilomètres que prévoit le parcours.

La dernière course de Tom Boonen. Le quadruple vainqueur de l'épreuve, le Belge Tom Boonen (36 ans), dispute à cette occasion la dernière course de sa carrière. Il a prévu de raccrocher le vélo sur le vélodrome, quinze ans après s'être révélé en prenant la troisième place en 2002.




Le champion du monde, le Slovaque Peter Sagan, et le champion olympique, le Belge Greg Van Avermaet, sont les autres favoris de la course. Côté français, on guettra notamment la performance d'Arnaud Démare, vainqueur de Milan-San Remo 2016 et très en vue sur le Tour des Flandres il y a une semaine.

55 km de pavés. Aucun forfait notable n'a été signalé dans le peloton qui va trouver les premiers pavés à l'approche du centième kilomètre, à la sortie du village de Troisvilles. Vingt-neuf secteurs pavés, pour un total de 55 kilomètres, figurent sur le parcours. Les trois secteurs cotés cinq étoiles, le degré supérieur de difficulté, sont la trouée d'Arenberg, Mons-en-Pévèle et, dans les 20 derniers kilomètres, le Carrefour de l'Arbre.

L'arrivée de la "reine des classiques", dont l'édition précédente a été remportée par l'Australien Mathew Hayman, est prévue aux alentours de 17h15