Paris-Bercy : blessé à un genou, Rafael Nadal déclare forfait avant les quarts de finale

  • A
  • A
Paris-Bercy : blessé à un genou, Rafael Nadal déclare forfait avant les quarts de finale
@ AFP
Partagez sur :

L'Espagnol Rafael Nadal a déclaré forfait avant les quarts de finale du tournoi de Paris-Bercy, du fait d'une blessure à un genou.

Le parcours du numéro 1 mondial Rafael Nadal au Rolex Paris Masters s'arrête là. Blessé au genou droit, le tennisman a déclaré forfait avant les quarts de finale.

"C'est un jour triste pour moi". La veille, l'Espagnol de 31 ans avait souffert en huitièmes de finale face à l'Uruguayen Pablo Cuevas, qu'il avait fini par écarter en trois sets (6-3, 6-7 (5-7), 6-3) et plus de deux heures de match. Il était apparu emprunté, grippé au service et manquant de précision à la volée, et s'était fait poser un bandage sous le genou droit au cours de la partie. "Hier (jeudi), la douleur était très forte mais ce n'était pas le moment d'arrêter", a déclaré Nadal, alors qu'il devait rencontrer le Serbe Filip Krajinovic (77e) pour une place dans le dernier carré. "J'ai eu un traitement hier soir pour essayer de jouer aujourd'hui (vendredi). Malheureusement, c'est impossible." "C'est un jour triste pour moi", a-t-il ajouté.

"Faire tout ce que je peux pour jouer à Londres". Le forfait de Nadal pose la question de son état de forme à dix jours du dernier rendez-vous de l'année, le Masters à Londres (12-19 novembre), qui réunit les huit meilleurs joueurs de la saison. Mais le Majorquin n'a pas voulu se projeter dans l'immédiat. "Je vais faire mon traitement et faire tout ce que je peux pour jouer à Londres, mais je ne peux pas en parler maintenant", s'est-il limité à dire. Ce n'est pas la première fois que ses genoux lui jouent des tours mais Nadal ne s'est pas voulu alarmiste pour autant. "C'est simplement que l'année a été longue. J'ai joué beaucoup de matches", a-t-il estimé.

Bercy ne réussit décidément pas à l'Espagnol et va donc rester un des rares Masters 1000 échappant encore à son palmarès. Déjà privé de Roger Federer, forfait de dernière minute, ou encore de Novak Djokovic et Andy Murray, qui ont mis un terme précoce à leur saison, le tournoi, lui, perd encore une tête d'affiche.