Paris 2024 : "Pour une candidature légitime, il faut une consultation populaire"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Invité de la matinale d'Europe 1, Armand de Rendinger, consultant international dans le domaine du sport s'est exprimé sur une éventuelle consultation parisienne.

La peur du "non" à Paris. Dimanche, Hambourg a dit "non" aux JO 2024. La ville va se retirer de la course dans laquelle sont engagées les villes de Los Angeles, Paris, Rome et Budapest. Le CIO doit désigner la ville-hôte en septembre 2017. Armand de Rendinger, consultant international dans le domaine du sport et auteur de La tentation Olympique française, les secrets d'une décision, invité d'Europe 1 mardi matin, estime que "pour une candidature légitime, il faut une consultation populaire". Lors de l'officialisation de la candidature parisienne, Anne Hidalgo avait indiqué qu'elle allait procéder à une concertation avec les habitants. Armand de Rendinger précise tout de même : "Si on envisage un référendum, j'ai peur qu'il soit négatif".

Entendu sur Europe 1
Si on envisage un référendum, j'ai peur qu'il soit négatif

Le 13 novembre peut-il tout changer ? Pour Armand de Rendinger, "l'aspect 'attentat' a pu faire peur" au moment du vote allemand. Mais la consultation a été "polluée par des éléments extérieurs" autres comme le scandale qui agite le football allemand en matière de corruption. Et pour Paris, quelles conséquences pourraient avoir les attentats du 13 novembre ? "Ce n'est ni un handicap, ni un avantage. Le CIO sait bien que ces événements peuvent se retrouver n'importe où et à n'importe quel moment". Mais l'organisation sera tout de même très vigilante sur cette question, au point que les divisions politiques en matière de sécurité aujourd'hui "peuvent poser des problèmes".