Open d'Australie : Roger Federer remporte son 20e titre du Grand Chelem !

  • A
  • A
Open d'Australie : Roger Federer remporte son 20e titre du Grand Chelem !
Partagez sur :

Il l'a fait ! À Melbourne, en finale de l'Open d'Australie, Roger Federer jouait dimanche pour une 20e victoire en Grand Chelem. Face au Croate Marin Cilic, le Suisse s'est imposé en quatre sets (6-2, 6-7 (5/7), 6-3, 3-6, 6-1).

Roger Federer est définitivement le roi du tennis mondial. En s'imposant face au Croate Marin Cilic en finale de l'Open d'Australie, dimanche à Melbourne, le Suisse a marqué une fois de plus l'histoire de la discipline en décrochant son vingtième titre en Grand Chelem, en quatre sets (6-2, 6-7 (5/7), 6-3, 3-6, 6-1).  A 36 ans, Federer, N.2 mondial, gagne pour la sixième fois à Melbourne. Il a semblé se diriger vers un succès facile, menant 2 sets à 1 et 2-0 dans le quatrième, avant de devoir repousser une belle réaction du Croate, 6e mondial. Un compteur impressionnant, qui creuse l'écart avec ses concurrents : Nadal a remporté 16 titres majeurs, Sampras en était resté à 14 et Novak Djokovic coince à 12.

"Je me serais bien contenté d'en gagner un de plus avant de prendre ma retraite". Le champion helvétique remporte son troisième titre majeur depuis son retour à la compétition en janvier 2017, après six mois d'arrêt à cause d'une blessure au genou. En juillet dernier, il avait gagné son huitième Wimbledon, un record là-aussi, déjà contre Cilic. "Quand je suis revenu, je me serais bien contenté d'en gagner un de plus avant de prendre ma retraite", avait-il dit avant la finale.


Federer, qui fêtera son 37e anniversaire le 8 août, continue à défier le temps. Il est le deuxième vainqueur de Grand Chelem le plus âgé de l'histoire derrière l'Australien Ken Rosewall (37 ans en 1974). Ce record-là ne lui échappera peut-être pas longtemps. Le Bâlois ne va pas, pour le moment, récupérer la première place mondiale mais il réduit l'avance de Rafael Nadal à très peu de choses (155 points).

Un match de plus de 3h. Dans cette finale, disputée dans les conditions de l'"indoor" avec le toit de la Rod Laver Arena fermé à cause de la chaleur (38 degrés au début du match à 19h30), Federer a d'abord semblé se diriger vers une victoire aisée. Ultra offensif, il a mené 2 sets à 1 et 2 jeux à 0 (balle de 3 à 0) dans le quatrième, après avoir saupoudré la première partie de la rencontre de coups magnifiques. Mais le Croate a eu une belle réaction et s'est même créé une balle de break pour prendre le service du Suisse dès le premier jeu du dernier set. Mais le champion a réagi et s'est envolé en inscrivant les six jeux suivants pour boucler la rencontre en 3h03 min.

En juillet dernier en finale de Wimbledon, Cilic n'avait pas pu donner le meilleur de lui-même à cause d'une ampoule au pied. A Melbourne, en pleine possession de ses moyens physiques, le vainqueur de l'US Open 2014, âgé de 29 ans, a fait bien meilleure figure, même s'il n'a pu éviter une neuvième défaite en dix matchs contre le maître.