Open d’Australie : Rafael Nadal rejoint Roger Federer en finale !

  • A
  • A
Open d’Australie : Rafael Nadal rejoint Roger Federer en finale !
Rafael Nadal s'est qualifié pour la finale de l'Open d'Australie, vendredi, au terme d'un match de cinq heures face à Dimitrov.@ SAEED KHAN / AFP
Partagez sur :

Au terme d’un match d'une rare intensité, l’Espagnol s’est qualifié pour la finale de l’Open d’Australie en écartant Grigor Dimitrov en cinq sets, vendredi (6-3, 5-7, 7-6, 6-7, 6-4).

Les fans de tennis en rêvaient, Rafael Nadal l'a fait ! Dimanche, le Majorquin, de retour au meilleur niveau, affrontera Roger Federer en finale de l’Open d’Australie pour un remake de rêve. Comme son vieux complice la veille, l’Espagnol a écarté vendredi l’obstacle Grigor Dimitrov, au terme d’un match marathon (04h56), acharné de bout en bout (6-3, 5-7, 7-6, 6-7, 6-4).

Au bout du suspense. Le spectacle a été exceptionnel et l’adversité offerte par le Bulgare, 15ème mondial, a donné bien du fil à retordre à Rafa. "Baby-Fed", comme il a parfois été surnommé, a pris l'initiative du fond du court et a poussé Nadal à défendre. Ce que ce dernier a fait remarquablement bien. Si Dimitrov a fait plus de points gagnants (40 du fond du court à 27), il a aussi commis plus de fautes (70 à 43). Chacun à son tour a eu sa chance. C'est finalement le Majorquin qui a su la saisir, au bout du suspense, en breakant son adversaire à 4-4 dans le dernier set, avant de conclure avec rage, lors de sa troisième balle de match.

Comme on se retrouve. "C'est difficile de décrire mon émotion. Grigor a joué exceptionnellement bien. C'était un grand match. Je suis content d'en avoir fait partie", a déclaré l'Espagnol après la rencontre. Il s'agira de la première finale entre Nadal et Federer depuis Roland-Garros 2011 et de la neuvième au total. Le Majorquin, âgé de 30 ans, disputera lui sa première finale de Grand Chelem depuis Roland-Garros en 2014, pour rejouer face à son éternel rival un classique du tennis mondial : la finale 2009 de l’Open d’Australie, remportée à l'époque par Rafael Nadal, en cinq sets.