Open d'Australie : Cilic et Kyrgios éliminés dès le deuxième tour

  • A
  • A
Open d'Australie : Cilic et Kyrgios éliminés dès le deuxième tour
Nick Kyrgios et Marin Cilic ont déçu leurs supporters en se faisant éliminer dès le second tour.@ AFP
Partagez sur :

Le Croate Marin Cilic et l'Australien Nick Kyrgios, respectivement 7e et 13e au classement ATP, ont été battus au deuxième tour de l'Open, d'Australie mercredi.

Le Croate Marin Cilic, 7e mondial, a été éliminé dès le deuxième tour de l'Open d'Australie par le Britannique Dan Evans, 51e mondial, en quatre sets 3-6, 7-5, 6-3, 6-3, mercredi à Melbourne.

Cilic passe à côté. Vainqueur de l'US Open en 2014, Cilic avait déjà été inquiété au premier tour par le Polonais Jerzy Janowicz, qui avait gagné les deux premiers sets. Face à Evans, 26 ans, Cilic a manqué énormément d'occasions (3 breaks sur 19 occasions) et il a commis trop d'erreurs (69 contre 44). L'Anglais affrontera au prochain tour l'Australien Bernard Tomic ou le Dominicain Victor Estrella.


Kyrgios déçoit. Même constat d'échec pour Nick Kyrgios. L'Australien a continué de désespérer ses supporteurs à l'Open d'Australie en s'inclinant dès le deuxième tour face à l'Italien Andreas Seppi, 89e mondial, en cinq sets 1-6, 6-7 (1/7), 6-4, 6-2, 10-8. Le numéro 1 local, âgé de 21 ans, a gaspillé un avantage de 2 sets à 0 puis a manqué une balle de match à 8-7 dans le cinquième set.

Obscénité et agacement. Le classement de Seppi, 32 ans, est un peu trompeur car l'Italien a occupé la 18e place mondiale en 2013, mais Kyrgios, qui a l'un des plus gros potentiels du circuit mais aussi l'un des plus sous-exploités, avait largement les moyens de passer. Comme souvent, il a perdu sa concentration dès que Seppi a commencé à mieux jouer. Il a balancé sa raquette au sol après la perte de son service à la fin de la troisième manche. Cet accès de rage lui a valu un point de pénalité car il avait déjà reçu un avertissement pour avoir proféré une obscénité. Par la suite, son attitude a souvent frôlé la nonchalance. On l'a vu par exemple exécuter un coup entre les jambes tout à fait inutile, comme s'il s'agissait d'une exhibition. Malgré tout l'Australien s'est ressaisi dans le cinquième set et n'a pas été loin de passer...