OM-PSG : aidons les Marseillais à créer la surprise

  • A
  • A
OM-PSG : aidons les Marseillais à créer la surprise
Au match aller, le PSG de Serge Aurier avait battu l'OM de Barrada (2-1). @ KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Partagez sur :

CONSEILS - Les Parisiens, incontestables leaders de la Ligue 1, partent largement favoris du "Classique". Pour les Phocéens, la mission s’annonce impossible, à moins que…

Une armada insubmersible contre une flotte en perdition. En grossissant (à peine) le trait, le "Classique" entre l’OM et le PSG n’a jamais été aussi déséquilibré sur le papier. Les Parisiens, auréolés de leur record d’invincibilité de 33 matches consécutifs sans défaites en championnat, se déplacent au Stade Vélodrome avec l’étiquette de grandissime favori, dimanche soir.  Pour les Marseillais, inconstants 8e de Ligue 1 et incapables de gagner à domicile depuis septembre, la tâche paraît insurmontable. Mais à Europe 1, on a décidé de donner nos conseils, plus ou moins sérieux, pour aider l’OM à réaliser l’impensable.

Mettre la même pression qu’au match aller… Oui, les Marseillais ne partent pas favoris. Oui, ils n’ont gagné la moindre rencontre au Vélodrome depuis le 13 septembre dernier, contre Bastia (4-1). Mais les fans de l’OM possèdent au moins une raison de croire en leur (parfois désespérante) équipe. Au match aller, au Parc des Princes, les Phocéens avaient réalisé un des meilleures matches de leur saison, malgré la défaite (2-1). L’OM avait réussi à étouffer le jeu parisien, avec une grosse intensité et une surprenante justesse technique, mais avait été plombé par un de ses propres joueurs…

…mais ne pas laisser Barrada tirer les pénos. Souvenez-vous, au match aller, le PSG mène alors 2 à 1. On joue la 54e minute : Barrada, le milieu offensif de l’OM, obtient un penalty après un tacle de Serge Aurier. Le Marocain, très remonté, veut se faire justice lui-même et permettre à son équipe d’égaliser. Mais sa frappe, à mi-hauteur, est magnifiquement détournée par Kevin Trapp, le gardien parisien. Alors, si jamais le scénario se reproduit, un conseil à Michel, le coach phocéen : ne surtout pas laisser tirer Barrada !

Kevin-Trapp-heros-inattendu-de-PSG-OM

Compter sur un grand Mandanda… Pour battre le PSG, il n’y a pas mille solutions. Déjà, il faut éviter de prendre des buts : plus facile à dire qu’à faire, n’est-ce pas ? L’OM a au moins un grand gardien : Steve Mandanda. Le portier remplaçant des Bleus, le meilleur Marseillais cette saison avec Lassana Diarra, devra encore réaliser des prouesses dimanche soir. Sinon, on ne donne pas cher de la peau de l’OM.

…et un petit Zlatan. Même avec un immense gardien, garder ses buts inviolés  face au PSG est un calvaire. A moins que Zlatan Ibrahimovic ne décide de passer à côté de son match. Seul bémol : la star suédoise adore Marseille. Le Suédois détient le record de buts dans le "Classique", avec 8 buts toutes compétitions confondues. Si cet OM-PSG se jouait dans un match à élimination directe en Ligue des champions, Zlatan pourrait (comme souvent) passer à côté. Mais là, c’est de la Ligue 1…

Prier à la "Bonne Mère". Vous l’avez compris : à moins d’un miracle, on ne voit pas comment cet OM-là pourrait battre ce tout puissant PSG-là. Alors, amis Marseillais, autant compter, pourquoi pas, sur la bénédiction des Dieux. Et donc, aller prier à la Basilique Notre-Dame-de-la-Garde…