Nouvelle-Zélande-France : les chiffres du désastre

  • A
  • A
Nouvelle-Zélande-France : les chiffres du désastre
Louis Picamoles mesure l'ampleur de la défaite face aux Blacks (62-13)@ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

Balayés par les Blacks (62-13) en quart de finale de la Coupe du monde samedi soir à Cardiff, les Bleus ont battu des records dont ils se seraient bien passés. 

La déculotté subie samedi soir à Cardiff par la France face à la Nouvelle-Zélande a marqué l’histoire du jeu, mais pas vraiment dans le bon sens pour les Bleus. Ecrabouillé, le XV de France a battu de bien tristes records à cette occasion.

49. Jamais une équipe n’avait perdu avec un tel écart lors d’un quart de finale de Coupe du monde. Et de loin, puisque la précédente marque (28) était la propriété des Samoa, battus par l'Afrique du Sud (42-14) en 1995.

62. Record d’un quart de finale, toujours… Le XV de France est devenu l’équipe à avoir encaissé le plus de point à ce stade de la compétition. Là encore, ce triste record est battu nettement, puisque la pire performance était à mettre au débit de l'Ecosse, battue (48-30) par les All Blacks en 1995.

62, bis. L’équipe de France a effacé des tablettes une marque datant de 2007. Face à la… Nouvelle-Zélande, elle avait alors encaissé 61 points à Wellington (61-10). Un écart de 51 points, là aussi historique, que les Bleus ont dangereusement approché à Cardiff. Inutile de préciser qu’il s’agit aussi de la pire défaite française en Coupe du monde.

62, ter. Il s’en est fallu de très peu pour que la France devienne l’équipe qui a encaissé le plus de points dans cette Coupe du monde. Heureusement, les très modestes Américains étaient parvenus à faire pire en poule face à l’Afrique du Sud, avec 64 points dans la musette (0-64). Mais les Etats-Unis ne sont pas à proprement parler une grande nation du rugby. 

9. Sans un en-avant de Nonu à la dernière seconde, le XV de France aurait là encore battu l'un de ses pires records. Mais en ayant encaissé neuf essais, il n'a fait qu'égaler la pire performance en la matière, lors de la défaite de Welleington -62-10). 

44,44%. Au terme de ce quart de final cauchemardesque, Philippe Saint-André reste le pire sélectionneur de ces vingt dernières années, avec 44,44% de victoires seulement, en quatre ans. A titre de comparaison Marc Lièvremont, son prédécesseur, pas franchement épargné par les critiques lui non plus, affichait un ratio de 60% de succès.