NHL : Chicago remporte la Stanley Cup

  • A
  • A
NHL : Chicago remporte la Stanley Cup
Patrick Kane a soulevé lundi la Stanley Cup pour la troisième fois, à seulement 26 ans.@ Tasos KATOPODIS/Getty North America Images/AFP
Partagez sur :

ET DE SIX ! - Les Blackhawks ont remporté la finale de la NHL aux dépens du Tampa Bay Lightning, lundi soir.

Les Chicago Blackhawks ont scellé le sort de la Stanley Cup, la finale du championnat nord-américain de hockey-sur-glace, en remportant lundi à domicile le sixième match de la finale les opposant au Tampa Bay Lightning sur le score de 2-0. Duncan Keith a ouvert le score pour Chicago en fin de deuxième tiers-temps, avant que le capitaine Patrick Kane n'assure la victoire des siens à un peu plus de cinq minutes de la fin.

Kane inscrit le but du 2-0 dans un United Center en fusion :

Un sacre à domicile pour la première fois depuis 1938. Les Blackhawks, qui étaient menés 2-1 dans cette finale, sont sacrés pour la troisième fois en six éditions, après 2010 et 2013. Il s'agit de leur sixième victoire en Stanley Cup. Leurs trois premiers succès avaient eu lieu en 1934, 1938 et 1961. Entre temps, ils avaient connu plusieurs déconvenues en finale, avec cinq défaites en 1962, 1965, 1971, 1973 et 1992. C'est la première fois depuis 1938 et le deuxième de leur sixième titre que les Blackhawks sont sacrés dans leur enceinte. "C'est tout simplement incroyable : on s'est imposé sur notre glace. C'est génial d'être champions, mais être champions devant son public, c'est encore plus fort", a souligné Duncan Keith, auteur du premier but et élu meilleur joueur de la finale, une rareté pour un défenseur.

Avec six titres, les Blackhawks, qui succèdent aux Los Angeles Kings au palmarès, sont désormais la quatrième franchise la plus titrée de l'histoire de la NHL à égalité avec Boston, très loin toutefois de Montréal dont le 24e et dernier titre remonte cependant à 1993. Cette année, Chicago avait terminé à la 4e place de la conférence Ouest à l'issue de la saison régulière avec 48 victoires et 34 défaites dont six en prolongation. En play-offs, l'équipe entraînée par Joel Quenneville a éliminé successivement Nashville (4-2), Minnesota (4-0), puis Anaheim en finale de conférence (4-3).