Neymar à Bougival : "S'il fait trop de bruit, j'irai sonner"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Neymar habitera dans la commune de Bougival. Une arrivée qui risque de changer quelque peu les habitudes de ses futurs voisins.

REPORTAGE

L'arrivée de Neymar à Bougival risque de troubler la quiétude de cette commune de la banlieue chic de l'ouest parisien. Et ce même si la ville est réputée pour héberger de nombreuses célébrités, comme Jean-Michel Jarre, Jean-Louis Auber ou encore son coéquipier au PSG, Layvin Kurzawa. Ronaldinho, du temps où il évoluait au Paris Saint-Germain, avait également élu domicile dans cette même ville.

"Je pense que la cohabitation va bien se passer." Mais l'agitation provoquée par l'arrivée de la star brésilienne est loin de déranger certains habitants, qui espèrent capitaliser sur sa présence. C'est notamment le cas de Morgan, qui travaille au centre équestre situé dans la rue où habitera le joueur le plus cher de l'histoire du football. "Je me dis que ça va nous faire un coup de pub pour le club. Après, ça fait toujours plaisir d'avoir une célébrité à côté de nous. A voir, mais je pense que la cohabitation va bien se passer", explique-t-elle.

Il y a aussi des Bougivalais, simples supporters du PSG. Sylvain a 20 ans et il ose à peine y croire : sa chambre donne sur la maison de l'attaquant parisien : "Je ne vais pas non plus l'espionner tous les soirs mais c'est assez bizarre et marrant." Ne craint-il pas d'être dérangé par le côté fêtard de Neymar ? "Ça ne me gêne pas. Généralement, tous les Brésiliens aiment beaucoup faire la fête. Tant que ça ne fait pas trop de bruit... Au pire, j'irai sonner !", plaisante-t-il.

maison

La maison qu'habitera Neymar est bien cachée par la végétation. (Photo @Julien Froment/Europe 1)

"C'est un citoyen comme les autres." Que Sylvain en profite, le club et le propriétaire de la maison ont contacté la mairie afin de demander un permis de construire pour réaliser des travaux. Des plus grandes palissades et des caméras de surveillances vont être installées dans les prochains jours pour garantir la tranquillité du joueur. Pour ce qui est de la sécurité, la mairie ne mobilisera pas de patrouille de police supplémentaire afin de surveiller la future demeure de Neymar. "C'est un citoyen comme les autres", assure le maire, qui se dit néanmoins ravi d'accueillir une telle personnalité dans sa commune.

Un citoyen comme les autres qui, avec un salaire de 30 millions d'euros annuels, gagne trois fois le budget annuel de fonctionnement de la ville. "On ne joue pas dans la même cour", souligne le maire, qui a appris la venue de Neymar par la presse dans un premier temps. Avec l'arrivée de l'attaquant brésilien, sa commune pourrait prochainement devenir un lieu touristique.