NBA : Houston qualifié sans jouer, Westbrook brille encore

  • A
  • A
NBA : Houston qualifié sans jouer, Westbrook brille encore
Russel Westbrook a signé son 33ème triple-double, mardi soir, contre Brooklyn.@ GREGORY SHAMUS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Sans jouer, les Rockets se sont qualifiés pour les play-offs. Golden State et Cleveland ont gagné. De son côté, Westbrook a signé son 33ème triple-double.

Les Houston Rockets sont devenus mardi la troisième équipe, après Golden State et San Antonio, à décrocher son billet pour les play-offs de NBA, sans jouer, à la faveur de la défaite de Portland à La Nouvelle-Orléans (100-77). Les Rockets sont en effet assurés de finir au pire 8ème de la conférence Ouest, même s'ils perdaient leurs 15 derniers matches de saison régulière… Avec son bilan de 29 victoires et 37 défaites, Portland, actuellement 9ème, accuse en effet 17 victoires de retard sur Houston et ne peut donc plus rattraper les Rockets.

33ème triple-double pour Westbrook. De con côté, Russell Westbrook a continué à soigner ses statistiques. Le meneur d'Oklahoma City a signé son 33ème triple-double de la saison avec 25 points, 19 passes décisives et 12 rebonds lors de la victoire de son équipe à Brooklyn, mardi (122-104).

Westrbook signe son 33ème triple-double de la saison :

Westbrook se rapproche du record du légendaire Oscar Robertson qui avait bouclé la saison 1991-92 avec 41 triple-doubles (trois catégories de statistiques à dix unités et plus). Il lui reste 15 matches de saison régulière pour égaler Robertson avec huit "triples", voire le dépasser, avec neuf "triples" ou plus.

Cleveland gagne, Golden State se rassure à peine. Lui aussi auteur d'un triple-double, LeBron James a relancé Cleveland, en proie au doute après quatre défaites en cinq matches, en assommant Detroit (126-98). Golden State, qui venait de perdre trois matches consécutifs de saison régulière pour la première fois depuis novembre 2013, a renoué avec la victoire, mais a souffert pour venir à bout, devant son public, de Philadelphie (106-104). Les Warriors ont en effet compté jusqu'à 14 points de retard au cours de la 3ème période (90-76). Les champions 2015 et vice-champions 2016 ont finalement retrouvé leurs esprits dans la dernière période grâce à Stephen Curry(29 pts), Klay Thompson (28 pts) et à Draymond Green (20 pts).

Les résultats de la nuit :

Golden State - Philadelphie : 106 - 104
Brooklyn - Oklahoma City : 104 - 122
New York - Indiana : 87 - 81
Cleveland - Detroit : 128 - 96
La Nouvelle-Orleans - Portland : 100 - 77