NBA : les New York Knicks se réveillent

  • A
  • A
NBA : les New York Knicks se réveillent
Les 25 points de Carmelo Anthony ont permis aux New York Knicks de sortir de la crise.@ ELSA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Au Madison Square Garden, les New York Knicks ont évité de sombrer dans la crise en mettant fin à une série de quatre défaites consécutives.

Les New York Knicks ont conclu une semaine désastreuse en renouant avec la victoire après quatre défaites de suite au Madison Square Garden, dimanche face aux Spurs de San Antonio (94-90). Kawhi Leonard a bien inscrit 36 points, mais ses coéquipiers, dont Tony Parker (0 pt, 4 passes) sont passés complètement à côté de leur match avec 36,3% de réussite aux tirs, la plus faible des Spurs cette saison. La star des Knicks Carmelo Anthony a répliqué avec 25 points et le "rookie" espagnol Willy Hernangomez a inscrit douze points et capté neuf rebonds.

Les New York Knicks mettent fin à une série de quatre défaites.Les Knicks, battus coup sur coup par Cleveland, les Lakers, les Clippers et Denver, ont évité ainsi l'infamie de perdre cinq matches de suite dans leur mythique salle du Madison Square Garden, ce qui ne leur est jamais arrivé.

La semaine des Knicks a été marquée par l'affaire Charles Oakley, ancienne gloire de l'équipe dans les années 1990 qui a été expulsé du "Garden" en plein match mercredi, puis interdit d'accès jusqu'à nouvel ordre, pour ses critiques répétées du propriétaire, James Dolan. Le supporter le plus célèbre des Knicks, le réalisateur américain Spike Lee, portait dimanche la réplique d'un maillot d'Oakley, joueur toujours très apprécié à New York. Les Knicks restent mal partis pour disputer les play-offs: ils sont 12es de la conférence Est (23 v-33 d).

Chicago et Toronto battus. Dans les autres rencontres disputées dimanche, un autre poids lourd en crise, Chicago, a sombré à Minneapolis. Les Bulls, privés de Dwyane Wade et Jimmy Butler, ont concédé face aux Timberwolves (117-89) dirigés par leur ancien entraîneur Tom Thibodeau leur quatrième défaite en cinq matches, mais restent 7e de la conférence Est.

Toronto aussi va mal : la franchise canadienne, battue en finale de conférence par Cleveland en mai dernier, s'est inclinée à domicile face à Détroit (102-101) et sa 4e place (32 v-23 d) est désormais menacée par Atlanta (31 v-23 d). Enfin, Sacramento a dominé La Nouvelle-Orléans 105 à 99 malgré les 32 points d'Anthony Davis.