NBA : Les Clippers poursuivent leur sans-faute

  • A
  • A
NBA : Les Clippers poursuivent leur sans-faute
Les Clippers se sont imposés à Portland.@ SCOTT HALLERAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Les Clippers se sont imposés face à Portland jeudi. Ils ne sont plus qu'à un succès du début de la saison 1985-86, le meilleur de l'histoire de leur équipe.

Les Los Angeles Clippers ont enchaîné une quatrième victoire consécutive, synonyme d'un des meilleurs débuts de saison de leur histoire, en arrachant la victoire sur le parquet de Portland 104 à 103, jeudi.

Les Clippers proche de leur record. Les Clippers se passent très bien de Chris Paul, parti cet été à Houston : alors qu'on lui prédisait les pires difficultés sans "CP3", la franchise californienne est la seule, avec San Antonio, à ne pas avoir encore connu la défaite. Les joueurs de Doc Rivers ne sont plus qu'à un succès du début de la saison 1985-86, le meilleur de l'histoire de leur équipe, avec cinq victoires en autant de matches. Ils ont pourtant frôlé la défaite face aux Trail Blazers de Damian Lillard (25 pts) et C.J. McCollum (23 pts). Mais McCollum a manqué à cinq secondes de la fin du temps réglementaire un lancer franc qui aurait mis son équipe à l'abri et Blake Griffin a inscrit juste avant la sirène un panier à trois points. "C'était notre premier vrai test de la saison et on a réussi à le passer avec autorité et agressivité, c'est le genre de match qui donne confiance pour la suite", a assuré Griffin, auteur de 25 points. Les Celtics continuent de reprendre des couleurs: après deux défaites d'entrée, ils ont signé une troisième victoire consécutives à Milwaukee (96-89) avec 27 points d'Al Horford et 24 de Kyrie Irving.

Les Celtics limitent la casse. Les Celtics ont réussi à limiter le joueur le plus en vue de ce début de saison, le Grec Giannis Antetokounmpo, à 28 points (10 sur 21 au tir), sa "plus mauvaise" soirée depuis le coup d'envoi de la saison. Malgré cette contre-performance toute relative, Antetokounmpo tourne encore à 35 points par match. Mieux encore, il est devenu le joueur de Milwaukee le plus prolifique après cinq matches (175 pts), devant le légendaire Kareem Abdul-Jabbar. Après trois défaites pour commencer la saison, Chicago a signé sa première victoire en venant à bout d'Atlanta 91 à 86. Le "rookie" finlandais des Bulls Lauri Markkanen continue de surprendre avec ses 14 points, dont onze après la pause, et 12 rebonds.

Pas de victoire pour les New York Knicks. Seuls les New York Knicks n'ont toujours pas de victoire à leur actif. Ils reçoivent vendredi au Madison Square Garden leurs rivaux new-yorkais des Brooklyn Nets et retrouvent pour l'occasion leur meneur français Frank Ntilikina, touché à une cheville. Enfin, pour son retour à Sacramento, son équipe de 2010 à 2017, DeMarcus Cousins n'a pas fait de sentiments et conduit La Nouvelle-Orléans à la victoire 114 à 106 sans Anthony Davis, resté sur le banc car ménagé. "Boogie" a fait le show avec ses 41 points, 23 rebonds et quelques provocations dont il s'est fait une spécialité.