NBA : LeBron James renverse Boston et redonne espoir à Cleveland

  • A
  • A
NBA : LeBron James renverse Boston et redonne espoir à Cleveland
LeBron James n'a pas failli face aux Celtics.@ Gregory Shamus / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

À 33 ans, "King James" a prouvé une fois de plus qu'il pouvait se transcender lorsque son équipe en avait le plus besoin. En effet, Cleveland devait s'imposer, sous peine d'être éliminé. 

LeBron James peut toujours espérer disputer une huitième finale NBA de suite : grâce à ses 46 points, Cleveland s'est imposé 109 à 99 vendredi pour revenir à la hauteur de Boston dans la finale de conférence Est. Les Cavaliers et les Celtics sont dos à dos trois victoires partout et devront se départager dimanche à Boston lors d'un match numéro 7 qui s'annonce explosif.

À une passe du "triple-double". Alors qu'il semblait fatigué mercredi lors de la nette défaite (96-83) de son équipe à Boston, "King James" a répondu avec éclat. Il a marqué 46 points et frôlé le "triple double" (trois catégories de statistique à dix unités et plus) avec onze rebonds et neuf passes décisives. Avec ce septième match à plus de 40 points depuis le début des play-offs, il a une nouvelle fois démontré qu'il était imperméable à la pression, puisque Cleveland devait s'imposer, sous peine d'être éliminé. "Comme je l'ai souvent dit, 'Match numéro 7' sont les mots que j'aime le plus entendre dans notre sport", s'est réjoui le triple champion NBA.

Les Cavaliers ont entretenu le suspense. Une fois n'est pas coutume, James, 33 ans, a reçu le soutien appréciable de ses coéquipiers : George Hill a marqué 20 points, Jeff Green 14. La rencontre avait pourtant mal commencé pour Cleveland qui a laissé Boston, porté par Terry Rozier (28 pts) et Jaylen Brown (27 pts), prendre l'ascendant en première période (25-20). Pire, les Cavaliers ont perdu Kevin Love après cinq minutes après un choc tête contre tête avec un joueur de Boston. Mais ils ont repris la direction des opérations au cours d'une 2e période à sens unique et n'ont plus été inquiétés dans le sillage de leur superstar. Les supporters de Cleveland ont frémi lorsque James s'est retrouvé deux fois au sol durant le 4e quart-temps en se plaignant d'un genou puis d'une cheville, mais il a pu reprendre la partie.

Une autre paire de manches face à Boston. Cleveland va avoir un sacré défi à relever dimanche : Boston a remporté ses dix matches à domicile depuis le coup d'envoi des play-offs. Mais "King James" aime les défis et les matches couperet : il tourne à une moyenne de 34 points dans ce genre de match, un record dans l'histoire de la NBA.