NBA : Golden State s'envole, San Antonio chute pour la première fois à l'extérieur

  • A
  • A
NBA : Golden State s'envole, San Antonio chute pour la première fois à l'extérieur
Draymond Green et Stephen Curry ont fait le job.@ Harry How / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Les Spurs n'ont pas réussi à égaler le record de 14 victoires d'entrée de saison à l'extérieur, établi par Golden State l'an dernier.

Golden State est solidement installé en tête de la conférence Ouest vendredi après son succès face à Utah (106-99) et après la première défaite à l'extérieur de son grand rival San Antonio, battu par Chicago (95-91). Les Warriors sont la première équipe à avoir atteint le chiffre symbolique des vingt victoires cette saison.

Les Warriors contrôlent. Mais ils se sont faits peur à Salt Lake City malgré un premier quart-temps impressionnant où ils ont infligé un cinglant 29-1 au Jazz. Alors que la rencontre semblait pliée avant même la pause, Utah, privé de son meilleur marqueur Gordon Hayward et décimé par les blessures, a retrouvé un second souffle et bousculé les Warriors qui ont vu leur avance réduite à huit points. Mais le retour sur le parquet de Kevin Durant (21 pts) et Stephen Curry (26 pts), ménagés en 3ème période, a relancé Golden State qui a signé sa huitième victoire consécutive à l'extérieur. Rudy Gobert, le pivot français du Jazz, a marqué 20 pts et capté 16 rebonds pour son 14ème "double double" de la saison (deux catégories de statistiques à dix unités et plus).

Pas de record pour les Spurs. La soirée avait bien débuté pour San Antonio qui enregistrait le retour de son meneur français Tony Parker, touché au genou gauche lundi (8 pts, 5 passes). Mais les Spurs qui pouvaient égaler le record de Golden State, vainqueur de ses 14 premiers matches à l'extérieur en 2015-16, sont passés complètement à côté de la deuxième période et ont laissé les Bulls prendre un avantage décisif sous l'impulsion de Dwyane Wade (19 pts) et Rajon Rondo (12 pts, 10 rbds, 9 passes). 

Chicago se replace. Les Spurs sont revenus progressivement sur les Bulls après la pause grâce à Kawhi Leonard (24 pts) et Patty Mills (16 pts). Ils ne comptaient plus que cinq points de retard à deux minutes de la sirène (93-88), mais Wade a assuré la victoire de son équipe avec deux lancers francs. Malgré ce revers, le cinquième de la saison en 23 matches, San Antonio conserve la 2ème place de la conférence Ouest derrière Golden State, tandis que Chicago qui restait sur trois défaites consécutives, s'est replacé à la 7e place à l'Est (12 v-10 d).

Première victoire à l'extérieur pour Philadelphie. Anthony Davis s'est à nouveau démené (26 pts, 11 rbds) mais La Nouvelle-Orléans a perdu devant son public le duel des mal classés contre Philadelphie (99-88). Comble de l'humiliation pour La Nouvelle-Orléans (12e, 7 v-16 d), dont l'entraîneur Alvin Gentry pourrait être le premier à perdre son poste cette saison, les Sixers ne s'étaient plus imposés à l'extérieur depuis le 16 janvier 2016. Philadephie reste bloqué à la dernière place de la conférence Est avec seulement cinq victoires en 23 matches.

Les résultats de jeudi :

Chicago - San Antonio 95 - 91
Utah - Golden State 99 - 106
Memphis - Portland 88 - 86
La Nouvelle-Orleans - Philadelphie 88 - 99
Toronto - Minnesota 124 - 110
Washington - Denver 92 - 85