NBA : Evan Fournier brille avec le Magic d'Orlando

  • A
  • A
NBA : Evan Fournier brille avec le Magic d'Orlando
Evan Fournier, ici en match de préparation, réussit un exccelent début de saison avec Orlando.@ Andy LIONS/Getty Images North America/AFP
Partagez sur :

FRENCHY AU TOP - L'ancien joueur de Poitiers réussit un début de saison remarquable avec le Magic d'Orlando.

Tony Parker ? Nicolas Batum ? Non, Evan Fournier. Le joueur français le plus en vue de ce début de saison en NBA est l'ailier du Magic d'Orlando. Après avoir signé son record de points en NBA avec 30 unités, mardi, lors de la victoire de sa franchise sur le parquet de la Nouvelle-Orléans (103-94), l'international tricolore a de nouveau été brillant, mercredi soir, à Houston. Le n°10 du Magic a en effet inscrit 29 points (à 11/21 aux tirs), pris 6 rebonds et délivré 4 passes décisives. Il a su également faire preuve de sang-froid dans les moments chauds, comme quand il a fallu mettre les deux lancers francs pour égaliser à 110-110 à une seconde de la fin du temps réglementaire. Malgré l'apport de son Français, le Magic a fini par s'incliner après prolongation (119-114), concédant sa quatrième défaite en cinq matches.

Fournier inscrit 29 points face à Houston :

En défense sur James Harden. "Nous aurions dû gagner ce match", a regretté Fournier. "Nous devons être plus forts mentalement et nous devons être capables de 'tuer' un match comme ça." Après cinq rencontres, les statistiques de l'ancien joueur des Denver Nuggets (2012-14) s'établissent à 20,6 points, 5 rebonds et 2,8 passes décisives. Mais, au-delà des chiffres, il y a également le jeu. Et, au sein d'une franchise sans grande star, le petit "Frenchy", 23 ans, n'hésite plus à prendre ses responsabilités à tous les coins du terrain. "Evan a livré un excellent match", a reconnu le coach d'Orlando Scott Skiles, en poste depuis le début de la saison. "Il nous a portés offensivement et a défendu sur (James) Harden une grande partie de la rencontre, ce qui constitue une double tâche vraiment difficile." Adroit (47,6%) et de plus en plus solide en défense, Fournier est en train de se faire un nom en NBA.