NBA : Cleveland et LeBron James flambent, Golden State coule

  • A
  • A
NBA : Cleveland et LeBron James flambent, Golden State coule
LeBron James empile les matchs impressionnants. @ ELSA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

LeBron James a porté Cleveland en dépassant la barre des 7.000 passes en carrière alors qu'à l'ouest, San Antonio talonne Golden State. 

Avec ses 44 points et un énième record, LeBron James a offert une quatrième victoire consécutive à Cleveland face à Charlotte (116-105) samedi, tandis que Golden State s'est lourdement incliné à Memphis (110-89). LeBron James est en forme : devenu vendredi face à Miami le neuvième meilleur marqueur de l'histoire, il a écrit une nouvelle page de sa légende en dépassant les 7.000 passes décisives avec ses dix réussies contre Charlotte.

James assure la victoire. "King James" est le premier à dépasser les chiffres symboliques des 27.000 points (27.359), 7.000 rebonds (7.229) et 7.000 passes (7.006). "Si je compare avec les dernières saisons, je ne suis jamais senti aussi fort qu'en ce moment", a prévenu le triple champion NBA et quadruple MVP (meilleur joueur). "J'ai beaucoup travaillé et enchaîner deux gros matches en deux jours me confirme que je vais dans la bonne direction", a-t-il poursuivi.

Après avoir connu une période de turbulences fin novembre avec trois défaites consécutives, ses Cavaliers, leaders de la conférence est (17 v-5 d), vont beaucoup mieux et n'ont pas flanché lorsque Charlotte, sous l'impulsion de Kemba Walker (24 pts), est revenu à trois longueurs (75-72). James qui n'avait plus dépassé les 40 points depuis février 2015, et Kevin Love (22 pts) ont fait oublier la mauvaise soirée de Kyrie Irving (11 pts) dont la série de douze matches consécutifs avec au moins 20 points a pris fin.

Golden State sans adresse. Le grand rival de Cleveland, Golden State, a été surclassé comme rarement lors des deux dernières saisons par Memphis. L'équipe de Steve Kerr avait déjà perdu tout espoir après la première période, conclue sur le score de 31-16, et elle a accusé jusqu'à trente points de retard (68-38 en début de 3ème période). Stephen Curry (17 pts, 4 sur 14 au tir) et Klay Thompson (8 pts) n'ont pas eu leur rendement habituel face à la défense très agressive de Memphis qui a signé sa sixième victoire de suite. 

Les Spurs réagissent. Le champion 2015 et finaliste 2016 qui avait remporté seize de ses 17 précédents matches, reste leader de la conférence Ouest (20 v-4 d), mais il ne compte plus qu'une victoire d'avance sur son second, San Antonio (19 v-5 d), qui a écrasé Brooklyn 130 à 101. Les Spurs, critiqués par leur entraîneur Gregg Popovich, ont réagi avec brio après leur première défaite à l'extérieur de la saison, jeudi à Chicago (95-91). Kawhi Leonard a marqué 30 points et Tony Parker en ajouté 12, plus sept passes décisives.

Houston enchaîne. Les Clippers ont dominé La Nouvelle-Orléans, privée d'Anthony Davis, 133 à 105 grâce aux 20 points et 20 passes décisives de Chris Paul, une première pour un joueur des Clippers (3ème, 17 v-7 d). Mais l'équipe en forme à l'Ouest s'appelle Houston qui, emmenée par James Harden (18 pts, 16 passes décisives), a aligné une sixième victoire de suite face à Dallas (109-87) et bondi à la 4ème place (17 v-7 d).