NBA : Nicolas Batum rejoint Charlotte et Jordan

  • A
  • A
NBA : Nicolas Batum rejoint Charlotte et Jordan
Nicolas Batum va connaître sa deuxième franchise en NBA après les Portland Trail Blazers.@ Charly TRIBALLEAU/AFP
Partagez sur :

TRANSFERTS - L'international français quitte les Portland Trail Blazers dont il portait l'uniforme depuis 2008.

Nicolas Batum et Portland, c'est fini. La franchise de l'Oregon a en effet décidé de transférer son joueur qui arrivait en fin de contrat en 2016 afin d'alléger sa masse salariale. L'international tricolore, 26 ans, atterrit aux Charlotte Hornets, qui envoient, eux, deux joueurs aux Blazers, Gerald Henderson et Noah Vonleh. "Nicolas Batum est un joueur très talentueux dont la polyvalence va aider notre équipe dans bien des secteurs. C'est un défenseur de grande qualité et un bon shooteur à trois points qui va nous apporter des solutions et de l'expérience", s'est félicité Rich Cho, le manager général des Hornets.

A Charlotte, Batum rejoint une franchise au propriétaire prestigieux, Michael Jordan en personne, mais aussi une équipe qui n'a fini que 11e de la conférence Est (sur 15) et n'a pas participé aux play-offs. Il aura comme coéquipiers Al Jefferson mais aussi quelques joueurs prometteurs, comme Kemba Walker, 24 ans, et Michael Kidd-Gilchrist, 21 ans et 2e de la draft 2012.

Une dernière saison en demi-teinte. Drafté par Houston mais immédiatement envoyé à Portland en 2008, Nicolas Batum a toujours évolué avec les Trail Blazers depuis ses débuts en NBA, il y a sept ans. Il affiche des statistiques intéressantes, à défaut d'être flamboyantes (11,2 points, 5,1 rebonds et 3 passes en 30,8 minutes de jeu). L'international français, champion d'Europe avec les Bleus en 2013, reste néanmoins sur sa moins bonne saison au niveau du scoring depuis sa saison rookie (9,4 points seulement). Sa polyvalence et sa ténacité en défense lui ont néanmoins permis de s'imposer dans le cinq de départ, qu'il n'a plus quitté depuis 2012.

Mais à l'image de son équipe, éliminée deux fois sèchement en play-offs ces deux dernières saisons (par les Spurs au deuxième tour en 2014 et par les Grizzlies cette année), Batum n'a jamais réussi à franchir le cap pour jouer les tout premiers rôles en NBA. A Charlotte - qui a retrouvé son identité Hornets l'an dernier, avec le logo de l'abeille bleue -, le Français sera l'un des éléments d'expérience d'un effectif qui cherchera à retrouver les play-offs, comme en 2014. En attendant, Nicolas Batum va tenter de conserver le titre de champion d'Europe avec les Bleus, en septembre prochain, à domicile.