NBA : après Westbrook, ces autres records "impossibles" à battre

  • A
  • A
NBA : après Westbrook, ces autres records "impossibles" à battre
De gauche à droite : Bill Russell, Wilt Chamberlain et Kareem Abdul-Jabbar, tous trois détenteurs de records légendaires en NBA. @ AFP
Partagez sur :

En battant le record de "triple doubles" dans une saison, Russell Westbrook est entré dans la légende de la ligue nord-américaine. 

Les superlatifs manquent pour qualifier l'incroyable exploit de Russell Westbrook. Le meneur d'Oklahoma City a battu dimanche l'un des plus vieux records de NBA. Avec 42 "triple doubles", il a ainsi effacé la marque légendaire d'Oscar Robertson, vielle de... 55 ans. Une performance qui entre au panthéon de la ligue nord-américaine, au même titre que quatre autres records historiques.

  • Le nombre de points marqués dans un match : 100  

C'est sans doute le record le plus impressionnant. Le 2 mars 1962, Wilt Chamberlain a inscrit 100 points lors de la victoire de son équipe, Philadelphie, face aux New York Knicks, sur un score d'une autre époque (169 à 147) ! Le pivot, décédé à l'âge de 63 ans en 1999, monopolise le classement historique avec quinze des 23 matches les plus prolifiques de l'histoire. Seule la superstar des Lakers, Kobe Bryant, retraité depuis avril 2016, a approché ce record mythique avec ses 81 points le 22 janvier 2006 contre Toronto (122-104) au Staples Center. Le mois dernier, l'arrière de Phoenix Devin Booker a fait sensation avec ses 70 points en une soirée à seulement 20 ans. De là à battre le record de Chamberlain ? Il en est encore loin... 

  • La moyenne de points par match sur une saison : 50,4

Un autre record d'une époque révolue, détenu là aussi par Chamberlain et réalisé lors de la saison 1961-62. Chamberlain, sacré une seule fois champion NBA, a également réussi les deuxième et troisième moyennes les plus élevées (44,8 pts en 1962-63, 38,4 pts en 1960-61). Lors de sa meilleure saison, en 1986-87, Michael Jordan avait inscrit une moyenne de "seulement" 37,1 points par match. C'est dire la performance de Chamberlain...

  • Le nombre de titres NBA pour un joueur : 11

Avec ses onze titres en treize saisons à Boston entre 1956 et 1969, Bill Russell est la référence ultime et devrait le rester à jamais. A la fin des années 1950 et dans les années 1960, les Celtics étaient sans rivaux en NBA, une situation désormais inimaginable. Avec ses six titres sous le maillot des Chicago Bulls, le légendaire Michael Jordan n'occupe "que" la dixième place de ce classement historique, à égalité avec Kareem Abdul-Jabbar mais devant Kobe Bryant, Magic Johnson ou Tim Duncan (5).

  • Le nombre de points durant une carrière : 38.387

Il a fallu vingt saisons et 1.560 matches de saison régulière à Kareem Abdul-Jabbar avec les Lakers pour atteindre ce chiffre mythique. Kobe Bryant, troisième du classement historique, s'est arrêté à 33.643 points, Michael Jordan (4e) à 32.292 et Wilt Chamberlain (5e) à 31.419. Dirk Nowitzki vient de franchir le seuil des 30.000 points mais devrait raccrocher en 2018 après une dernière saison avec Dallas. Seul LeBron James, âgé de 32 ans, peut s'en approcher à l'heure actuelle avec ses 28.728 points depuis ses débuts.