Nantes-PSG : l'arbitre Tony Chapron suspendu trois mois ferme pour son tacle

  • A
  • A
Partagez sur :

L'arbitre avait fait polémique en taclant un joueur de Nantes lors de la rencontre de Ligue 1 contre le PSG. 

Tony Chapron n'aura pas le droit d'arbitrer pendant trois mois. L'arbitre, auteur d'un tacle sur un joueur de Nantes lors de la rencontre de Ligue 1 contre le PSG, a été suspendu jeudi soir par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP). Il a également été suspendu trois mois avec sursis. L'arbitre de 45 ans, qui prendra sa retraite à la fin de la saison, pourra donc officier pour les derniers matches de la saison, en mai. Son geste avait créé la polémique sur les réseaux sociaux et avait été largement relayé par les médias sportifs dans toute l'Europe.

Un geste qui a fait le tour de l'Europe. Tony Chapron a été auditionné pendant près de deux heures pour expliquer son incroyable tacle, le 14 janvier dernier. Après avoir été involontairement bousculé par le défenseur de Nantes Diego Carlos, l'arbitre avait tenté de lui faire un croche-pied. Dans la foulée, estimant que la bousculade était volontaire, il avait expulsé le Nantais. Son geste avait immédiatement provoqué une avalanche de réactions sur les réseaux sociaux et avait fait la Une dans de nombreux médias sportifs. Face à l'ampleur de la polémique, Tony Chapron s'était excusé pour son geste et avait adressé un rapport complémentaire pour que le carton rouge reçu par Diego Carlos soit retiré.

Un dernier match avant de tirer sa révérence ? L'arbitre de 45 ans a souvent été au cœur de la polémique depuis ses débuts dans l'élite, en 2004. Souvent critiqué par les joueurs et les dirigeants pour son intransigeance, il s'était forgé au fil des années une réputation de "cow-boy" des pelouses de Ligue 1. Homme au caractère affirmé, il n'a jamais hésité à prendre position publiquement contre les instances du football français et avait été l'un des créateurs du syndicats des arbitres de l'élite (SAFE). Son tacle aurait pu lui coûter très cher et entraîner une fin de carrière précoce. Mais en le suspendant trois mois, la commission de discipline lui laisse la possibilité d'arbitrer une dernière fois d'ici la fin du championnat, mi-mai. Et offrir, ainsi, une sortie honorable à Tony Chapron.