Herzog : "je n'ai jamais regretté"

  • A
  • A
Partagez sur :

L'alpiniste Maurice Herzog n'a jamais regretté l'ascension de l'Annapurna malgré la perte de plusieurs doigts et orteils gelés.

Au micro Europe 1 de Jacques Pradel, en 2007