VIDÉO - Quand Giroud joue au beau gosse contre l'homophobie

  • A
  • A
VIDÉO - Quand Giroud joue au beau gosse contre l'homophobie
@ Reuters
Partagez sur :

ARSENAL – Dans un court clip vidéo pour soutenir une campagne contre l'homophobie, plusieurs Gunners font preuve d'autodérision. Le passage de l'international français mérite le coup d’œil.

Pour la bonne cause. Ils savent rire d'eux-mêmes. Surtout quand c'est pour la bonne cause. Plusieurs joueurs d'Arsenal ont participé à un clip publicitaire afin de soutenir l'opération "Rainbow Laces", (Les lacets arc-en-ciel), une campagne luttant contre l'homophobie. Dans la courte séquence humoristique, tournée dans les vestiaires du club, cinq Gunners ont joué avec les comparaisons et remarques dont ils font l'objet depuis leurs débuts de carrière.

"Je ne peux pas changer le fait que je ressemble à Lewis Hamilton", lâche dans un sourire, Theo Walcott. "Je ne peux pas changer que mes cheveux sont parfaits", ajoute ensuite l'Espagnol Mikel Arteta, tout en s'aspergeant de gel à coiffer. Vient ensuite son compatriote Santi Cazolra. Du haut de ses 1m67, il est l'un des plus petits joueurs du championnat d'Angleterre. "Je ne peux pas changer ma taille", regrette-t-il dans la vidéo, sa tête dépassant tout juste de l'écran.





Un clin d’œil bien senti. Le passage d'Olivier Giroud est particulièrement savoureux. Torse-nu, l'attaquant n'hésite pas à user de ses charmes. Élu joueur le plus sexy de la dernière Coupe du monde au Brésil, deux ans après avoir reçu ce même honneur en Ligue 1, l'international français explique "qu'il ne peut pas changer d'être somptueux". Il s'asperge ensuite de déodorant, puis offre un clin d'œil bien senti en direction de la caméra.

L'opération "Rainbow Laces", menée par Stonewall, une association LGBT britannique, se propose de "chasser l'homophobie des terrains de foot". A ce titre, les joueurs remplacent leurs lacets par d'autres aux couleurs de l'arc-en-ciel, en référence au drapeau de la communauté gay.