Le Français François Gabart était toujours en tête vendredi matin du Vendée Globe à la latitude de Rio de Janeiro, dans l'Atlantique sud, devant son compatriote Armel Le Cléac'h et le Britannique Alex Thomson.

Thomson (Hugo Boss), qui longeait les côtes brésiliennes, était une fois de plus le plus rapide des trois: 17 noeuds contre 15,8 pour Gabart (Macif) et 11,5 pour Le Cléac'h (Banque Populaire). Au pointage de 05h00 heure de Paris, le Gallois n'était plus qu'à 160 milles de Le Cléac'h et pas très loin de remporter le jackpot avec cette option de route audacieuse.

Heureusement pour le Finistérien, Thomson devrait dans les prochaines heures être à son tour confronté à des vents de face qui vont le ralentir. Le skipper d'Hugo Boss a néanmoins de fortes chances d'être sur le podium à l'arrivée, comme ses compatriotes Ellen Mac Arthur, deuxième en 2000-2001, et Mike Golding, troisième en 2004-2005. Douze skippers étaient encore en course sur les 20 qui ont pris le départ le 10 novembre aux Sables-d'Olonne (Vendée). Les premiers concurrents ne sont pas attendus aux Sables avant la fin janvier.