Rugby : Toulon champion d'Europe

  • A
  • A
Rugby : Toulon champion d'Europe
@ MAXPPP
Partagez sur :

DOUBLÉ - Le RCT a nettement dominé les Saracens et conserve sa couronne de champion d'Europe.

Toulon, c'est plus fort que tout. Le Rugby club toulonnais a conservé samedi son titre de champion d'Europe en dominant le club anglais des Saracens, à Cardiff, sur le score de 23-6. Le RCT est le premier club français à réussir un tel doublé d'une année sur l'autre. Même le Stade toulousain, 4 fois vainqueur du trophée, n'avait jamais réussi une telle performance. Le RCT aura l'occasion de bonifier encore ce titre européen en réussissant le doublé H Cup-Top 14 cette fois, puisque le club varois affrontera le Castres olympique, champion de France en titre, samedi prochain, au Stade de France.

Une demi-heure de rodage avant la tornade. Dans un Millenium Stadium au toit fermé et à l'acoustique forcément particulière, le RCT a mis du temps à entrer dans le rencontre, avec quelques erreurs inhabituelles à la clé. Après une demi-heure de jeu, il était encore mené 3-0. Mais une action splendide (et 100% australienne) a fait basculer la rencontre. Un coup de pied croisé le long de la touche de Matt Giteau, une remise de Drew Mitchell et Giteau qui conclut dans l'en-but. Les Saracens, qui ne marqueront plus qu'une seule pénalité, ne reviendront plus. Les Toulonnais enfoncèrent le clou à l'heure de jeu grâce au Sud-Africain Juan Smith, acteur majeur de la victoire par son impact physique, avec un certain Jonny Wilkinson...

Wilkinson, le talent tranquille. Comme le RCT, il a mis un peu de temps à trouver ses marques. Mais, pour son dernier match européen, "Wilko" a rapidement repris les choses en mains. Il est à l'origine de l'essai puis il a passé un drop très important, juste avant la pause, qui a repoussé les Saracens à un essai transformé (10-3). Son pied n'a jamais tremblé, que ce soit sur les pénalités ou sur les transformations, pourtant un peu cotons. Son vis-à-vis Owen Farrell a perdu son duel et a même été sanctionné d'un carton jaune pour un acte d'antijeu (et de frustration) sur Bryan Habana. Samedi prochain contre le CO, champion de France en titre, le RCT tentera de conclure en beauté sa saison avec le Bouclier de Brennus. Et Wilkinson sa carrière.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

LÉGENDE - Jonny Wilkinson annonce sa retraite