Rugby : Lyon retrouve le Top 14

  • A
  • A
Rugby : Lyon retrouve le Top 14
@ MAXPPP
Partagez sur :

A l’issue de sa victoire contre Tarbes (31-13), le LOU est assuré d’être champion de Pro D2.

Trois ans après une première accession en Top 14 suivie d'une relégation dans la foulée (14e), Lyon retrouve l'élite du rugby français après  sa victoire (31-13) sur Tarbes samedi, juste récompense d'une saison maîtrisée. A deux journées de la fin du championnat de Pro D2 dont il est un solide leader, le LOU, invaincu à domicile et fort d'un budget de 15 millions d'euros environ, ne peut plus être rejoint par ses poursuivants (Agen, La Rochelle, Pau, Narbonne voire Tarbes), qui devront passer par les demi-finales et finale d'accession pour prendre le second ticket d'entrée dans l'élite.

Cinq défaites, 22 victoires. L'équipe lyonnaise, qui n'a perdu que cinq fois cette saison (pour 22 victoires et 16 points de bonus), "était déjà solide" à l'époque "mais pratique maintenant un jeu à l'australienne", a-t-il ajouté. Le groupe a pu compter notamment sur l'apport des deux internationaux Lionel Nallet (2e ligne) et Sébastien Chabal (2e ou 3e ligne), très bons cette saison, pour asseoir la domination du pack. Mais les deux joueurs, âgés respectivement 38 et 37 ans, ont prévenu qu'ils arrêteraient "probablement leur carrière en fin de saison". Les annonces officielles de leur départ sont attendues début mai, même si tout n'est pas encore totalement acté, en particulier pour Nallet. Samedi, interrogés sur Eurosport, ils ont éludé la question. 

Rebond. Les deux amis aux 74 et 62 sélections en équipe de France avaient signé pour deux ans au printemps 2012 alors que le LOU venait d'être relégué en Pro D2, avec pour mission d'aider à la remontée. Mais la première tentative s'était soldée par un fiasco retentissant. Malgré un budget jamais vu à ce niveau de compétition (15 millions d'euros), le LOU Rugby n'avait même pas disputé les barrages et s'était classé seulement 8e de la saison régulière. L'équipe a ensuite su rebondir pour installer un solide fond de jeu dès le début de saison et enchaîner d'entrée des performances de nature à rassurer un groupe et l'installer dans une spirale positive. Le plus dur reste à faire désormais pour installer le LOU durablement parmi l'élite.