Rugby : l'Irlande s'offre la France et le Tournoi

  • A
  • A
Rugby : l'Irlande s'offre la France et le Tournoi
@ MAXPPP
Partagez sur :

COUP DOUBLE - Le XV du Trèfle s'est imposé au Stade de France et remporte le Tournoi.

L'Irlande a remporté le Tournoi des Six Nations pour la première fois depuis 2009 après son succès, samedi, au Stade de France, face aux Bleus (22-20). Au cours d'un match serré et intense, le XV du Trèfle a fait la différence en début de deuxième période en inscrivant dix points - un essai et une pénalité - pour mener 22-13 (53e). Malgré une bonne fin de match (et un dernier essai refusé pour un en-avant), les joueurs de Philippe Saint-André ont échoué dans leur retour.

Sexton inscrit le troisième essai irlandais :

La fin d'une malédiction. Les Irlandais n'avaient plus battu les Bleus depuis leur Grand Chelem, en 2009, leur seule victoire sur les 14 dernières confrontations ! Les deux dernières, en 2012 et 2013, s'étaient conclues par un match nul. On y était presque, encore, ce samedi, tant les deux équipes ont été proches...





Des trous d'air favorables aux Verts. Les Bleus ont mieux entamé la partie et ont mené 6-0 après 15 minutes grâce au pied très sûr de Maxime Machenaud. Mais ils ont eu une "absence" de cinq minutes qui leur a coûté deux essais et 12 points (6-12, 25e). En tête à la pause (13-12) grâce à une magnifique passe "volleyée" de Yoann Huget pour un essai de Brice Dulin, ils ont ensuite payé au prix fort un ballon perdu dans les 22 irlandais. Après un long raid de d'Andrew Trimble, c'est Jonathan Sexton (photo) qui a conclu entre les perches. Malheureux au pied, avec deux ratés d'envergure, le joueur du Racing a su se montrer décisif avant de quitter ses coéquipiers sur une civière après un raffut pas piqué... des verts du tonitruant Mathieu Bastareaud. 

Jonathan Sexton face à la France (930x620)

© REUTERS


Une histoire de vidéo. La fin de match allait être presque entièrement française. Dans la confusion (et après avoir lâché le ballon ?), Dimitri Szarzewski marquait le deuxième essai tricolore au pied d'un poteau. Malheureusement, les Bleus allaient avoir moins de réussite un quart d'heure plus tard quand la passe décisive de Pascal Papé pour Damien Chouly fut logiquement signalée en-avant. Mais c'est peut-être plus tôt que les Bleus ont manqué le coche, avec le raté à 30 mètres des perches de Jean-Marc Doussain (71e), qui venait de remplacer Machenaud...





Adieux réussis pour O'Driscoll. La légende irlandaise Brian O'Driscoll ne pouvait rêver plus beaux adieux. Lui qui s'était révélé au Stade de France voici 14 ans a mis fin à sa carrière internationale sur un deuxième succès dans l'enceinte dyonisienne. En 2000, les Verts s'étaient également imposés de deux points (27-25)...

Les Bleus quatrièmes. Alors qu'ils pouvaient encore remporter le Tournoi ce matin, les Bleus terminent finalement quatrièmes derrière l'Irlande, l'Angleterre, vainqueur tranquille en Italie (52-11), mais aussi le pays de Galles, qui a fait subir à l'Ecosse la plus large défaite de son histoire (51-3). Les Bleus sont donc quatrièmes de l'épreuve, avec trois victoires et deux défaites, alors qu'ils avaient la chance de recevoir trois fois cette année. A l'arrivée, le bilan est forcément contrasté...

sur le même sujet, sujet,

CONSÉQUENCE - L'Angleterre gagne, la France dit adieu au Tournoi

MALÉDICTION - Pour affronter la France, l'irlande recrute... un psy