Rugby : Biarritz et Bayonne vers une fusion

  • A
  • A
Rugby : Biarritz et Bayonne vers une fusion
@ MAXPPP
Partagez sur :

TOP 14 - Serge Blanco et Alain Afflelou, les deux présidents, estiment possible la création d'une "entité rugbystique basque".

Les dirigeants de Biarritz et Bayonne ont brisé un tabou mercredi en annonçant publiquement qu'ils allaient "mettre à l'étude les modalités d'un possible rapprochement" dans une "entité rugbystique basque", malgré la réticence séculaire de leurs supporters. Le sujet était évoqué depuis plusieurs saisons dans la presse face aux difficultés sportives récurrentes des deux clubs basques, il déchirait régulièrement le bouillant public basque et aucun des deux présidents n'osait l'envisager, du moins publiquement.

"On allait pas mourir idiot". Les deux qui étaient contre au départ et jusqu'à il y a encore trois ou quatre mois, c'était Serge Blanco (le président de Biarritz, ndlr) et moi-même, a expliqué le président de Bayonne Alain Afflelou sur RMC. Mais on s'est dit qu'on n'allait pas mourir idiot sans savoir si on peut faire quelque chose d'intelligent. Aujourd'hui dans le rugby professionnel, il faut des moyens importants. On a deux clubs, avec deux stades situés à trois kilomètres à vol d'oiseau... C'est un peu idiot de ne pas essayer de voir s'il n'y a pas une solution plus simple".

Zone de chalandise peu extensible. Deux mécènes, Alain Afflelou et Cap Gemini, contribuent grandement aux budgets des deux clubs (17,9 M EUR pour Bayonne, 17 pour Biarritz) mais ils se divisent des ressources locales limitées dans une agglomération de 130.000 habitants et une zone de chalandise peu extensible. Ils se partagent également deux stades, le bayonnais Jean-Dauger (17.000 places) où résonne la célèbre Peña Baiona, et le biarrot Aguilera (15.000), antre du "Paquito chocolatero".

Les deux clubs "ne vont pas disparaître". "Le BO ne va pas disparaître et l'Aviron Bayonnais ne disparaîtra pas", s'est empressé de préciser Alain Afflelou: "On continuera à former des joueurs à Biarritz et à Bayonne, ils continueront à disputer leur championnat amateurs, c'est la structure professionnelle qui sera une et unique", a-t-il expliqué sans exclure que cette nouvelle équipe soit opérationnelle dès la saison prochaine.