Suspendu, Phelps n'ira pas aux Mondiaux 2015

  • A
  • A
Suspendu, Phelps n'ira pas aux Mondiaux 2015
@ REUTERS
Partagez sur :

SUSPENSION - Sanctionné pour sa conduite en état d'ivresse, le nageur américain doit renoncer aux Mondiaux 2015.

C'est l'histoire d'un retour qui pourrait tourner court. Le nageur américain Michael Phelps, sorti de sa retraite en début d'année avec l'objectif plus ou moins avoué de participer aux Jeux olympiques de Rio en 2016, a été suspendu lundi six mois par sa Fédération après son arrestation pour conduite en état d'ivresse, la semaine dernière.



"Michael a publiquement reconnu la conséquence de ses actes, sa responsabilité au vu spécialement de son statut dans le monde du sport et les étapes nécessaires pour s'améliorer", a déclaré le président de la Fédération américaine de natation, Chuck Wielgus. Suspendu pour six mois mais toujours autorisé à s'entraîner, Phelps ne pourra pas s'aligner dans une compétition nationale jusqu'au 6 mars 2015. Mais, en accord avec sa Fédération, le nageur aux 18 médailles d'or olympiques, âgé de 29 ans, a accepté de ne pas représenter les Etats-Unis lors des Mondiaux de Kazan en Russie, du 2 au 9 août 2015.

Déjà condamné en 2004. Après avoir annoncé sa retraite sportive à l'issue des JO de Londres, Phelps a replongé en début d'année et s'était montré très compétitif lors des Jeux Pan Pacifiques en août dernier. Il avait décroché trois médailles d'or, deux en relais et une sur 100 m papillon. Mais, le 30 septembre dernier, il a été arrêté en état d'ivresse à Baltimore, alors qu'il roulait à bord d'une Land Rover à 135 km/h sur une portion d'autoroute limitée à 72 km/h. Depuis, l'homme aux huit titres olympiques à Pékin s'était confondu en excuses sur son compte Twitter et avait expliqué qu'il allait suivre une cure de désintoxication pour soigner sa dépendance à l'alcool. En 2004, le champion américain, alors âgé de 19 ans, avait déjà été arrêté pour conduite en état d'ivresse et condamné à une peine de 18 mois de prison avec sursis.

>> LIRE AUSSI : Michael Phelps en cure de désintoxication