Patinage : Péchalat et Bourzat arrêtent la compétition

  • A
  • A
Patinage : Péchalat et Bourzat arrêtent la compétition
@ REUTERS
Partagez sur :

CLAP DE FIN - Le couple français, 4e de danse sur glace aux JO de Sotchi, a décidé d'arrêter la compétition.

Ils s'en vont sur une quatrième place aux Jeux Olympiques. Le couple français Nathalie Péchalat-Fabian Bourzat a décidé de tirer un trait sur la compétition après cette dernière épreuve malheureuse, lundi, à Sotchi. "La suite ? Des spectacles et la retraite. On n'ira pas aux Championnats du monde (en mars)", a clairement répondu Bourzat, amer de n'avoir pu monter sur la troisième marche du podium malgré un programme libre parfaitement exécuté :

"On a patiné de notre mieux et..." "On savait que si on ne patinait pas à notre meilleur niveau, on ne l'aurait pas", a-t-il reconnu. "Et ben, voilà, on a patiné de notre mieux et on ne l'a pas eue non plus. Si le milieu de la danse veut voir des valses avec des cygnes, tant mieux pour eux", a encore analysé le patineur, en référence aux Russes Ilinykh et Katsalapov. Ces derniers ont patiné sur ce thème et amélioré de 7 points leur meilleur score sur le programme libre, établi il y a seulement une semaine à l'occasion de la nouvelle épreuve par équipes durant laquelle ils ont pris la médaille d'or.

"On n'a jamais été indifférent". Les deux patineurs ont passé douze ans ensemble sur la glace, depuis leur rencontre en 2000. Les débuts n'ont pas été simples, les coups de gueule ont fusé. "Je préfère des gens en mode passion que rien du tout. Nous on s'est engueulé pendant pas mal d'années mais on n'a jamais été indifférent", raconte 13 ans plus tard la patineuse.

Le changement a payé. Leur compteur de grandes médailles s'est débloqué en 2011, avec le titre de champion d'Europe, alors qu'ils sont depuis deux ans à Moscou sous la direction d'Alexander Zuelin. La saison d'après ils s'exilent aux Etats-Unis, à Détroit, pour travailler avec Pasquale Camerlengo, et conservent leur titre continental en 2012. Et enfin arrive la médaille de bronze lors des Championnats du monde en 2012 à Nice. Au printemps 2013, ils changent d'entraîneur et sont placés sous l'aile d'Igor Shpilband, "ce qui leur est arrivé de mieux".

sur le même sujet, sujet,

DÉCOUVERTE - La valse des patins

TOUTE L'ACTU - Retrouvez toute l'actu des JO ici