Open d'Australie : Nadal domine Federer en trois sets

  • A
  • A
Open d'Australie : Nadal domine Federer en trois sets
@ REUTERS
Partagez sur :

TENNIS - Le n°1 mondial a terrassé le Suisse et affrontera Wawrinka, dimanche, en finale du premier tournoi du Grand Chelem de la saison.

Et de 23 ! Rafael Nadal, tête de série n°1, a battu Roger Federer (n°6) pour la 23e fois (en 33 confrontations), vendredi, à l'Open d'Australie, et s'est offert par la même occasion un billet pour la finale où il retrouvera dimanche un autre Suisse, Stanislas Wawrinka (n°8). Le n°1 mondial s'est imposé en trois manches (7-6[4], 6-3, 6-3) et 2h24' de jeu à l'issue d'un match où il aura été rarement mis en danger. L'Espagnol atteint la finale à Melbourne pour la troisième fois de sa carrière, après 2009 (victoire face à Federer) et 2012 (défaite contre Novak Djokovic).

La main gauche meurtrie de Nadal n'a rien changé

Jusqu'au jeu décisif du premier set, la rencontre a été équilibrée, aucun joueur n'ayant réussi à obtenir de balles de break. Visiblement tendu, Federer a alors commis deux grosses fautes dans le jeu décisif (un revers, une volée) et donné l'avantage à son adversaire. Plus efficace sur les échanges longs et au service, notamment sur deuxième balle (73% de points gagnés contre 50), Nadal a ensuite relativement aisément manœuvré le Suisse, qui n'a pris le service de son rival qu'à une seule reprise (dans le troisième set) et a commis beaucoup trop de fautes directes (50 contre 25 à Nadal). Le Majorquin, plus tranchant que lors des tours précédents, n'a visiblement pas trop souffert de l'énorme ampoule qui s'est réveillée dans le creux de sa main gauche...

Blessure de Nadal (930x620)

© REUTERS


"Le problème, c'est la position de la blessure", a simplement déclaré au micro l'Espagnol, qui en souriait. "Après avoir été absent ici l'an dernier (forfait sur blessure, ndlr), je suis vraiment très heureux de pouvoir disputer une nouvelle finale, c'est dingue pour moi." Cette finale, il la disputera dimanche contre Wawrinka, un joueur qui n'a pas forcément de meilleurs statistiques que Federer face à lui... En effet, en douze confrontations, le Suisse n'a jamais gagné. Pire, il n'a même jamais pris le moindre set : Nadal a gagné les 26 manches qu'ils ont disputées l'un contre l'autre. En cas de succès dimanche, l'Espagnol remporterait son quatorzième titre du Grand Chelem, ce qui ferait de lui l'égal de Pete Sampras. Et il reviendrait à trois unités du total record de Federer...

sur le même sujet, sujet,

PREMIERE - Wawrinka en finale

TABLEAU FEMININ - Une finale Li Na-Cibulkova