Open d'Australie : Gaël Monfils prend déjà la porte

  • A
  • A
Open d'Australie : Gaël Monfils prend déjà la porte
@ Manon VATSYAYANA/AFP
Partagez sur :

ÉLIMINATION - Le joueur tricolore a subi jeudi la loi du Polonais Jerzy Janowicz, vainqueur en cinq sets.

L'Open d'Australie de Gaël Monfils est déjà terminé. Le meilleur Français engagé dans le tournoi (Jo-Wilfried Tsonga était forfait), tête de série n°17, a été sorti jeudi dès le deuxième tour par le Polonais Jerzy Janowicz, 44e joueur mondial (6-4, 1-6, 6-7[3], 6-3, 6-3). Vainqueur d'un combat en cinq sets face à Lucas Pouille au premier tour, Monfils a cette fois cédé, après avoir pourtant mené deux manches à une. Le Parisien, qui a marqué plus de points que son adversaire (151 à 146), a manqué de "caisse" dans les deux dernières manches.

Une préparation contrariée. Monfils avait reconnu avant le tournoi ne pas être dans une forme optimale. Il avait évoqué une chute, mais également des soucis personnels et une préparation contrariée. Mais, compte-tenu de sa performance en finale de la Coupe Davis (il avait battu Roger Federer en trois sets secs), cette élimination dès le deuxième tour est une vraie déception pour le joueur tricolore, qui n'a jamais fait mieux qu'un huitième de finale en Australie. Son nouveau coach, le Néerlandais Jan de Witt, a du pain sur planche pour remettre "La Monf" sur les rails en vue de Roland-Garros...

L'autre poulain tricolore de De Witt, Gilles Simon, s'en est lui beaucoup mieux sorti. Le Niçois, tête de série n°18 du tournoi, a éliminé en trois manches l'Espagnol Marcel Granollers (7-6[5], 6-2, 6-4). Il retrouvera un autre joueur ibère au prochain tour, mais bien plus redoutable, en la personne de David Ferrer (n°9). Les Français seront deux au troisième tour puisque, outre Simon, Richard Gasquet avait également décroché son billet, mercredi.

Mannarino à l'Open d'Australie (1280x640)

© William WEST/AFP

Le coup de chaud de Mannarino. Les Français ne seront que deux puisque, outre Monfils, Adrian Mannarino a lui aussi été éliminé. Pourtant, le joueur tricolore, 36e mondial, a mené deux sets à zéro face à l'Espagnol Feliciano Lopez, tête de série n°14, et a même eu une balle de match dans le troisième set. Mais il a été contraint à l'abandon dans le quatrième. "Dès que je faisais le moindre effort, je mettais beaucoup de temps à récupérer. Je n'arrivais plus à me tenir droit, ni à rester en position assise. C'était un calvaire sur le court. Malheureusement, c'est passé à un point de marcher pour moi", a expliqué le Francilien, conduit aux urgences après le match de manière préventive.

Le tennis français comptera quatre représentants au troisième tour puisque, chez les femmes, Alizé Cornet a rejoint Caroline Garcia en dominant la Tchèque Denis Allertova en trois sets (6-2, 6-7[2], 6-2).