NFL : suspendu pour avoir frappé sa future femme

  • A
  • A
NFL : suspendu pour avoir frappé sa future femme
@ REUTERS
Partagez sur :

SANCTION - Ray Rice, joueur de Baltimore, a été licencié par sa franchise et suspendu par la NFL.

La saison de NFL, qui a repris le week-end dernier, s'offre d'entrée un scandale d'envergure. Ray Rice, l'un des joueurs vedettes des Baltimore Ravens, vainqueurs du Super Bowl en 2013, a été licencié par sa franchise et suspendu "indéfiniment" par la NFL en raison de violences conjugales.

Sur une vidéo mise en ligne par le site américain TMZ, on y voit Rice, l'un des tout meilleurs running backs (coureurs) de la Ligue, frapper au visage celle qui allait devenir sa femme, dans l'ascenseur d'un casino d'Atlantic City, dans le New Jersey, en février 2014.

Rice frappe sa fiancée dans un ascenseur :



Les images de surveillance du casino diffusées par TMZ, de qualité moyenne, montrent que Rice a mis littéralement K.-O son amie. Il l'a ensuite traînée hors de l'ascenseur, avant que la jeune femme ne reprenne ses esprits. La dernière partie de cette vidéo avait déjà été publiée par TMZ peu après les faits. Rice avait été interpellé, mais s'était engagé à suivre un programme de sensibilisation contre les violences conjugales pour éviter toute inculpation. Un mois et demi après les faits, le 25 mars 2014, Rice et Janay Palmer s'étaient mariés.

Ray Rice avec Obama (1280)

© REUTERS


Ray Rice reçu à la Maison-Blanche en juin 2013 après le titre des Ravens. "Frapper une femme n'est pas quelque chose qu'un véritable homme fait", a critiqué lundi le président des Etats-Unis.

Suspendu deux matches en juillet... En juillet dernier, Rice avait déjà été suspendu pour les deux premiers matches de la saison par la NFL. Face au tollé provoqué par la publication de la vidéo, la Ligue a décidé d'alourdir la sanction, qui court indéfiniment. Le staff des Ravens, qui s'est appuyé sur une vidéo de meilleure qualité que celle de TMZ pour prendre sa décision - on y entend notamment les deux fiancés échanger des insultes - avait jusqu'alors défendu son joueur, qui avait signé en juillet 2012 un contrat de cinq ans et 40 millions de dollars (31 millions d'euros).



"Les Ravens ont mis fin au contrat de Ray Rice cet après-midi."

"Ça a changé la donne (de voir les images)", a insisté Jim Harbaugh. "Je ne comprends pas pourquoi c'est si difficile à comprendre. Cette vidéo n'était pas disponible auparavant. Elle ne l'était pas pour nous. Ce n'est pas quelque chose auquel on a habituellement accès." Aux Etats-Unis, d'aucuns s'étonnent en effet que la franchise de Baltimore ou la Ligue, qui a durci ses sanctions contre les joueurs en cas de violences conjugales, n'aient pas cherché à enquêter davantage sur cet incident au moment des faits, notamment en contactant l'hôtel pour avoir accès aux images de vidéosurveillance.