Natation : le relais français conserve l'or

  • A
  • A
Natation : le relais français conserve l'or
@ REUTERS
Partagez sur :

ROIS D'EUROPE - Metella, Gilot, Manaudou et Stravius ont conservé le titre acquis en 2012.

La France reine du sprint. L'équipe de France a conservé lundi son titre continental du relais 4x100 m masculin, lundi, lors des championnats d'Europe, à Berlin. Mehdy Metella, Fabien Gilot, Florent Manaudou et Jérémy Stravius, vainqueurs en 3'11"64 (record des championnats) ont devancé la Russie (3'12"67) et l'Italie (3'12"78). Il s'agit du quatrième grand titre consécutif pour le relais tricolore, après les "Europe" 2012, les JO 2012 et les Mondiaux 2013. "Le secret, c'est le partage", a expliqué au micro de France 2 le plus ancien de l'équipe, Fabien Gilot, 30 ans. "Ce relais, ce n'est pas seulement quatre nageurs sur des plots, ce sont aussi tous les autres qui ont arrêté, comme Amaury Leveaux, ou ceux qui sont blessés, comme Frédérick Bousquet."

Le relais français conserve son titre :

Un Metella champion dix ans après. La petite histoire de ce grand relais retiendra également que Mehdy Metella, 22 ans, a été sacré champion d'Europe en relais dix ans après sa soeur, Malia, qui avait obtenu l'or avec Solenne Figuès, Céline Couderc et Aurore Mongel lors des championnats d'Europe de Madrid, en 2004. "J'ai passé une dure après-midi, j'ai eu du mal à m'endormir", a confié avec émotion le nageur guyanais." Je pensais au relais, à ces garçons que je regardais et avec lesquels je nageais aujourd'hui." Le relais féminin, en reconstruction, a lui connu moins de réussite. Charlotte Bonnet, Anna Santamans, Cloé Hache et Coralie Balmy ont dû se contenter de la cinquième place, à plus de quatre secondes de la Suède, vainqueur.