Montpellier condamné à payer Karabatic

  • A
  • A
Montpellier condamné à payer Karabatic
@ REUTERS
Partagez sur :

L'ancien club du handballeur refusait de le payer en raison de l'enquête sur les soupçons de match truqué.

Le conseil des prud'hommes de Montpellier a condamné jeudi le club de handball de Montpellier à verser près de 57.000 euros à Nikola Karabatic, qu'il refuse de payer en raison de l'affaire de soupçons de match truqué dans lequel son ancien joueur-vedette est mis en examen. Cette somme correspond aux primes du contrat d'intéressement conclu en 2008, selon l'ordonnance de référé lue à l'audience. Les juges ont également condamné le MAHB à verser au joueur 1500 euros de dommages-intérêts et à l'obligation de remettre les fiches correspondantes aux primes dues.

Fin novembre, le club montpelliérain avait expliqué son refus de payer par sa position de partie civile dans l'enquête sur les soupçons de paris truqués du match Cesson-Montpellier, le 12 mai 2012, tout en précisant que les sommes réclamées étaient "régulièrement provisionnées" dans ses comptes.