Mondial de basket : la France bat la Serbie de justesse

  • A
  • A
Mondial de basket : la France bat la Serbie de justesse
@ MAXPPP
Partagez sur :

BASKET - L'équipe de France a remporté son deuxième match sur le fil, 74 à 73, contre des Serbes accrocheurs.

La France a du attendre les dernières secondes pour enfin décrocher sa première victoire en phase de poules de la coupe du monde de Basket. Les Bleus ont battu in extremis la Serbie sur le score de 74 à 73, dimanche à Grenade.

Un mauvais départ. Face aux Serbes, 4e du Mondial-2010, les Français ont haussé leur niveau par rapport à la veille. Plusieurs joueurs sortis du banc se sont fait remarquer, à l'instar d'Edwin Jackson. Et Vincent Collet a trouvé les bons ajustements pour combler l'immense déficit de taille et de puissance de son équipe à l'intérieur. Les Serbes ont toutefois évolué sans leur redoutable pivot Nenad Krstic. Contrairement à samedi, les Tricolores n'ont pas pris le départ idéal. Bogdan Bogdanovic a immédiatement fait parler son adresse extérieure, et la deuxième faute dès la 2e minute de Boris Diaw a bousculé leurs plans.

Privés de jeu rapide, leur attaque bien contenue, les Français ont vu les Serbes s'envoler (28-39, 19e) grâce à leur maîtrise à l'intérieur de la raquette. Mais la lumière est venue d'un joueur assez inattendu: Edwin Jackson. L'arrière de Villeurbanne, meilleur marqueur de ProA la saison passée, a aligné deux tirs improbables à trois points et une passe décisive pour Antoine Diot en quelques minutes.

Un retour in extremis. Avec le choix de Vincent Collet de jouer "small ball" (avec quatre petits joueurs), pour laisser Raduljica marquer ses points mais bloquer ses coéquipiers, la France a recollé au score après une interception conclue par un dunk de Batum (46-46, 24e). Libérés, à l'image d'un Antoine Diot lui aussi opportuniste (15 pts), les Bleus ont continué à coller aux basques des Serbes (60-62, 30e), malgré la discrétion de Diaw en attaque. Les Bleus ont mieux géré les dernières minutes. Une perte de balle de Bogdanovic à quatre secondes de la fin a offert les deux lancers francs de la gagne à Lauvergne, qui en a mis un.

Place à l'Egypte. Après la défaite subie samedi contre le Brésil (65-63), le bilan comptable des champions d'Europe s'équilibre. Ils peuvent toujours espérer finir à l'une des deux premières places du groupe A, ce qui leur garantirait certainement ensuite de ne pas rencontrer avant les demi-finales l'Espagne, grande favorite du tournoi avec les Etats-Unis. Il leur faudra pour cela encore battre l'Egypte, lundi, puis l'Iran jeudi, deux nations qui leur sont sur le papier très inférieures, en sachant qu'ils devront aussi croiser le fer avec l'Espagne mercredi.

>> LIRE AUSSI - Mondial de basket : que peuvent espérer les Bleus ?