Le "sanctuaire" ukrainien de Lavillenie incendié

  • A
  • A
Le "sanctuaire" ukrainien de Lavillenie incendié
@ REUTERS
Partagez sur :

Le stade où le Français a battu le record du monde de saut à la perche s'est retrouvé au cœur des affrontements dans l'est de l'Ukraine.

C'est un symbole qui disparaît en fumée pour le monde du saut à la perche. L’un des lieux mythiques de cette discipline, le Palais des sports Droujba, à Donetsk, a été incendié mardi. Il avait été le théâtre du dernier record du monde, réalisé par le Français Renaud Lavillénie. Le bâtiment a été la victime collatérale des violents combats qui opposent l’armée ukrainienne aux séparatistes.

29.05.Stade.Donetsk.Droujba.Reuters.930.620

© REUTERS

Un lieu mythique pour le monde de la perche. La nouvelle rendue publique, les perchistes n'ont pas tardé à réagir. Il faut dire que la Droujba Arena n'est pas un lieu comme les autres : il a été construit dans la ville natale de la légende de ce sport, l'Ukrainien Sergueï Bubka. Ce dernier y avait établi le record du monde en salle (6,15 mètres) en 1993. Et c'est encore là que le Français Renaud Lavillenie l'avait détrôné lors de son exploit en février 2014 avec un saut à 6,16 mètres.

Les réactions se sont donc rapidement succédé. "Triste nouvelle d'apprendre que la salle Droujba Arena à Donetsk a brûlé. La salle où Sergei Bubka, Yelena Isinbaeva et moi-même avons battu le record du monde du saut à la perche", a écrit le Français sur Twitter.

29.05.Capture.Twitter.lavillenie.DR.460.160

© TWITTER

Et le sportif d'ajouter sur sa page Facebook : "bon courage et grosse pensée à ce peuple Ukrainien. En espérant que le futur soit meilleur". La légende ukrainienne Sergueï Bubka a également réagi, en espérant sur Twitter "que l'Arena sera restaurée bientôt et continuera de servir le sport. Nous nous souvenons des 6,16 m d'@airlavillenie cette année".

29.05.Capture.Twitter.Bubka.DR.460.160

© TWITTER

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

 L'EXPLOIT - Perche : Lavillenie bat le record du monde

DÉCRYPTAGE - 6,16 m : pourquoi Lavillenie va-t-il si haut ?

DYNASTIE - Lavillenie, perchés de père en fils