Le professeur Saillant au chevet de Jules Bianchi

  • A
  • A
Le professeur Saillant au chevet de Jules Bianchi
@ MAXPPP
Partagez sur :

SOUTIEN - Le célèbre chirurgien est arrivé mardi à l'hôpital de Yokkaichi, où Jules Bianchi est soigné.

Le professeur Gérard Saillant, chirurgien renommé et actuel président de l'institut FIA (Fédération internationale de l'Automobile) pour la sécurité dans le sport auto, est arrivé mardi à l'hôpital de Yokkaichi, où Jules Bianchi a été admis en urgence, dimanche, après son terrible accident lors du Grand Prix du Japon. Lundi, un porte-parole de la FIA a déclaré que l'état de Jules Bianchi était "très, très grave" mais "sans évolution dans un sens ou dans l'autre". Aucune information de source médicale n'a encore été donnée sur l'état de santé du pilote français, qui a subi dimanche une opération afin de réduire un "hématome à la tête", selon les termes de son père, Philippe, arrivé lundi au chevet de son fils en compagnie de sa femme, Christine.

>> LIRE AUSSI : Jules Bianchi se trouve dans un "état critique mais stable"

Professeur Saillant (1280x1920)

Un proche de Jean Todt. Le professeur Saillant, âgé de 69 ans et membre de la commission médicale de la FIA depuis 2008, était déjà allé au chevet de Michael Schumacher en décembre dernier, après le dramatique accident de ski du septuple champion du monde allemand. Il est un proche de Jean Todt, l'actuel président de la FIA et ancien patron de Ferrari en F1, avec lequel il a notamment créé l'Institut du cerveau et de la moelle épinière (ICM) en 2010. Jean Todt est le père de Nicolas Todt, agent de Jules Bianchi. Celui-ci accompagnait mardi le professeur Saillant, ainsi que Morgan Caron, directeur technique national (DTN) de la Fédération française du sport automobile (FFSA). Outre son rôle en sein de la FIA, le professeur Saillant a une grande expérience du traitement des sportifs professionnels. C'est lui qui avait opéré le footballeur brésilien Ronaldo (à plusieurs reprises, au genou) ou le rugbyman néo-zélandais Dan Carter (au tendon d'Achille).

La FIA lance une enquête. Par ailleurs, la FIA a décidé d'ouvrir une enquête à l'initiative de son président, Jean Todt, sur les circonstances de l'accident de Jules Bianchi. Il s'agit de faire la lumière sur l'enchaînement des événements et de savoir notamment qui a pris la décision d'utiliser un véhicule de levage au sortir d'une courbe rapide sans intervention de la voiture de sécurité. Les raisons précises de la sortie de piste de Jules Bianchi - problème de pneus ? de direction ? aquaplaning ? - restent également inconnues.

>> LIRE AUSSI : Accident de Jules Bianchi : "une vraie faute" pour Alain Prost

>> LIRE AUSSI : Les Bianchi, une famille marquée par la course automobile et les drames