Le drapeau olympique est parti en Corée du Sud

  • A
  • A
Le drapeau olympique est parti en Corée du Sud
@ Reuters
Partagez sur :

JO - Après Sotchi, c'est Pyeongchang qui organisera les JO 2018. Le drapeau aux cinq anneaux lui a été symboliquement remis.

La cérémonie de clôture des jeux Olympiques 2014 dimanche à Sotchi sera marquée par la transmission du drapeau olympique au maire de PyeongChang (Corée du Sud), où auront lieu les prochains JO d'hiver en 2018. Le drapeau olympique passera des mains du maire de Sotchi à celles du président du Comité internationale olympique (CIO), Thomas Bach, qui le remettra ensuite à Lee Seok-rae, maire de la commune sud-coréenne. Il restera alors moins de quatre ans à PyeongChang pour accueillir l'élite mondiale des sports d'hiver, du 9 au 25 février 2018.

"Nouveaux horizons". Les organisateurs des JO-2018 ont dévoilé vendredi un slogan "Nouveaux horizons" pour les sports d'hiver, pour la province du Gangwon et la Corée du Sud. "Nous voulons organiser les Jeux les plus compacts de l'histoire, aucune installation olympique ne sera à plus de 30 minutes du centre de la ville", a assuré Kim Jin-sin, le président du comité d'organisation (Bocog). Comme à Sotchi et Vancouver, les JO-2018 seront articulés autour de deux noyaux, l'un littoral pour les sports de glace basé à Gangneung, l'autre en montagne pour les disciplines de neige à PyeongChang proprement dit.

Selon Kim Jin-Sin, le budget du Bocog pour les équipements sportifs sera de 2 milliards de dollars alors que le budget pour les infrastructures est estimé à 7 milliards de dollars, y compris la construction de la ligne ferroviaire à haute-vitesse entre Séoul et PyeongChang. "Comparativement à d'autres JO d'hiver, c'est un budget plus bas, car nous avons déjà la plupart des installations et infrastructures", a souligné M. Kim.

MÉDAILLES - Le bilan français est-il si bon que ça ?

CLÔTURE - Une belle et drôle cérémonie pour finir