Lavillenie gagne mais déçoit

  • A
  • A
Lavillenie gagne mais déçoit
@ REUTERS
Partagez sur :

ATHLETISME - Très attendu, le recordman du monde de la perche s’est imposé avec un petit saut à 5’70 m samedi à Paris.

Les spectateurs du Stade de France étaient venus, pour la plupart, pour lui. Mais Renaud Lavillenie n’a pas été tout à fait à la hauteur des attentes. Certes, le recordman du monde de la perche (6,16m) s’est imposé, mais sa performance a tout de même laissé un léger goût d’inachevé. L’athlète français n’a pu franchir que 5,70 mètres. Et c’est au bénéfice du nombre d’essais qu’il l’a emporté devant le Brésilien Augusto Dutra (5,70 m) et un autre Français, Kévin Ménaldo (5,70 m), qui se partagent tous deux la 2e place.

"Minimum syndical". Renauld Lavillenie a ensuite échoué à trois reprises à 5,83 mètres. "Le vent était un peu irrégulier, c'est pour ça que j'attends longtemps sur ma dernière tentative", a-t-il expliqué. "Ce soir, j'ai fait le minimum syndical, mais c'est ma 6e victoire d'affilée au Stade de France et c'est toujours un grand moment", a-t-il conclu.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

FAMILLE - Lavillenie, perchés de père en fils

ESPOIR - Lavillenie : "ce n'est pas fini, je n'ai que 27 ans"

ATHLÉTISME - Lavillenie, le "Bolt français"

REVUE DE PRESSE - L'exploit de Renaud Lavillenie à la Une

DÉCRYPTAGE - 6,16 m : pourquoi Lavillenie va-t-il si haut ?