JO : triplé français historique en skicross

  • A
  • A
JO : triplé français historique en skicross
@ REUTERS
Partagez sur :

ET 1, ET 2, ET 3 - Jean-Frédéric Chapuis, Arnaud Bovolenta et Jonathan Midol : trois médailles de plus pour la France.

Historique ! Le ski freestyle français s'est offert un jour de gloire, jeudi, à Sotchi, en trustant le podium olympique en skicross, cette épreuve où quatre skieurs dévalent une piste avec des dévers et des sauts. Jean-Frédéric Chapuis, impeccable de maîtrise, a devancé ses compatriotes Arnaud Bovolenta et Jonathan Midol. Le seul skieur non tricolore de la finale, le Canadien Brady Leman, a chuté en fin de parcours, alors que les Français, impressionnants depuis les huitièmes de finale, occupaient déjà les trois premières places.

Les Français signent un triplé en skicross :



"Comme dans un rêve." "C'est sûr qu'on est émus de partager ce podium à trois", a reconnu au micro de France 2 Jean-Frédéric Chapuis, qui a assumé son statut de favori. "Même dans un rêve, ça ne finit pas mieux. j'ai du mal à réaliser." Les Français ont expliqué n'avoir pas échangé en haut de la piste, restant dans leur concentration. "Je ne voyais pas Jonathan, et quand je me suis retourné et que je l'ai vu derrière, c'était énorme", a reconnu Arnaud Bovolenta. Médaillé de bronze, Jonathan Midol avait déjà dû ferrailler contre son compatriote Chapuis en 8es, quarts et demies. "On savait que c'était possible (de réaliser un triplé, ndlr), et même de faire une finale 100% française", a-t-il insisté. Le quatrième représentant tricolore, Jonas Devouassoux, a été éliminé en quarts de finale par Chapuis et Midol...

11 et 3 qui font 14. Ces trois médailles permettent à la délégation française de dépasser le record de 11 médailles établi il y a quatre ans à Vancouver. Le total des Bleus s'établit désormais à 14 médailles : 4 en or, 3 en argent et 7 en bronze. La France est désormais 9e au classement des médailles, entre la Biélorussie et le Canada.

sur le même sujet, sujet,

VIDÉO - Snowboardcross : Pierre Vaultier décroche l'or