JO : des cosaques dans les rues de Sotchi

  • A
  • A
JO : des cosaques dans les rues de Sotchi
@ REUTERS
Partagez sur :

SECURITE - Les autorités russes ont fait appel à plusieurs centaines de cosaques à Sotchi.

A moins d'un mois de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'hiver, le 7 février prochain, Sotchi continue de travailler à son imposant système de sécurité, lancé mardi dernier. Jeudi, on a ainsi appris que des cosaques patrouilleraient dans la station balnéaire du bord de la mer Noire, pendant la durée des JO.  "Au total, 410 cosaques seront affectés dans les gares, à l'aéroport ainsi que sur les sites olympiques pour patrouiller conjointement avec la police", a expliqué Konstantin Perenijko, porte-parole de cette unité paramilitaire historique.

Le gouverneur de la région de Krasnodar, dont Sotchi dépend, a lancé les premières patrouilles cosaques en 2012. "Nous avons effectué des enquêtes parmi les habitants de notre région et environ 80% d'entre eux approuvent ces missions de cosaques car elles ont permis une baisse visible de la criminalité de rue", a insisté le porte-parole. Les patrouilles commenceront dès vendredi. Les cosaques, affectés à la sécurité des frontières de l'empire russe, ont été réprimés sous Staline avant d'être réhabilités après l'effondrement de l'URSS en 1991.